vendredi 11 décembre 2009

Elle se met à nu / ELINOR CARUCCI

En ce moment, la galerie lyonnaise "Le Bleu Du Ciel" propose à notre regard
des photographies d'Elinor Carucci (née en 1971 en Israël).
Je ne connaissais pas cette photographe américaine qui nous fait pénétrer dans son intimité.
Notamment sa grossesse et la naissance de ses jumeaux.
Elle a commencé la photographie à 15 ans,
elle a photographié sa famille.

Mon ventre après avoir donné naissance et la césarienne, 2004

" Je n'avais jamais ressenti à tel point de si intenses émotions, l'amour, la colère, la connexion physique, si sensuelle presque sexuelle en un sens, et je devais photographier ces instants, les enfants grandissaient si vite, ces moments qui ne seraient bientôt plus et qui avaient lieu chaque jour sous mes yeux, échappant à mon appareil photo, et qu'il fallait que je fixe comme je l'avais toujours fait: il fallait que je prenne des photos."


Eden et Emmanuelle le premier mois, 2004
"Devenir mère signifiait que de nombreuses photographies ne seraient pas prises. Je devais choisir entre la la photographie et la maternité, et quand je choisissais la photographie chacune d'elle devenait une seconde de culpabilité, une seconde où je les négligeais, une seconde où je pensais à la lumière, à la composition, à l'exposition et pas à eux."


Le bain, 2006
"De fait, beaucoup, beaucoup de photographies ne sont pas prises, parce que je dois porter, câliner, embrasser, nourrir, essuyer, soulever, écouter, cuisiner, ranger, crier, gronder, habiller, déshabiller, protéger et consoler, consoler, consoler."


Embrassant mon fils, 2007

Je ne peux demeurer indifférente face à la puissance de ces photographies.
Des interrogations surgissent.
Quel rapport avons-nous avec l'intimité et la pudeur?
Quelle limite mettons-nous chacun à l'exposition de notre intimité?
Quelle est la frontière entre le pudique et l'impudique?


Raisins 2008

L'intime, chacun a une définition qui lui appartient selon...
son vécu
son éducation
son histoire
sa morale
son âge
ses peurs
son rapport au corps
l'époque (oui le siècle dans lequel on vit)
sa culture, son pays, son origine...


Portant Emmanuelle, 2008

Si vous souhaitez vous rendre à la galerie: Le Bleu du Ciel
Si vous souhaitez découvrir d'autres images d' ELINOR CARUCCI
(voir PERSONAL WORK)


Venez découvrir d'autres photographes

23 commentaires:

  1. Je les trouve superbes ces photos, dérangeantes parfois, mais superbes. Je garde une certaine part ' intimité quand je photographie mes proches mais je n' ai aucun tabou quand il s' agit de moi

    RépondreSupprimer
  2. C'est impudique, c'est certain, mais ça ne me choque pas du tout. C'est tout à fait artistique.
    La première photo me rappelle beaucoup de choses (2 enfants et 2 césariennes).

    RépondreSupprimer
  3. Je trouve ses photos dérangeantes mais néanmoins jolies et illustrant bien l'art cependant , il y a quelque chose qui me gène que j'arrive pa sa définir :-(

    RépondreSupprimer
  4. la première photo, j'avoue, ne me donne pas envie d'avoir un bébé, c'est ce qui m'effraie dans la grossesse: avoir mon corps trop abîmé. J'y pense beaucoup en ce moment parce que justement nous travaillons "la chose" ;-) et cette photo (particulièrement) me fait presque peur, je ne veux pas être comme ça (je sais, j'entends déjà les "oh" offusqués, les "c'est tellement merveilleux de porter un enfant et de donner la vie...)mais honnêtement, je ne vois pas ça comme le grand panard! et cette cicatrice me rappelle que enfanter se fait dans la souffrance, ce qui n'est pas fait non plus pour me rassurer. Finalement, c'est l'angoisse totale pour moi!!!
    Je la trouve courageuse, je ne serais pas capable de montrer au monde cette photo de mon corps portant les stigmates d'une grossesse si dévastatrice.

    RépondreSupprimer
  5. Non çà ne me choque pas. C'est vrai que la 1ère pourrait faire un peu peur, mais j'ai eu 3 enfants, une césarienne et je n'ai gardé aucune trace de mes grossesses.

    RépondreSupprimer
  6. les photos sont très belles... mais je ne les aurais pas mise sur le net... seulement dans une expo...

    RépondreSupprimer
  7. Je trouve ces photos un peu dérangeantes et pour tout dire pas très gaies et pas très belles... il ya un côté sexuel qui lié aux enfants ne me plait pas des masses, notamment celle où elle tient son fils sur ses genoux et on l'on voit sa culotte baissée, cela me dérange !

    RépondreSupprimer
  8. wouah c'est cru, trop pour moi !

    RépondreSupprimer
  9. Elles ne laissent pas indifférent ces photos.
    Je pense les aimer.
    Pas toutes. Celles qui me rappellent ma maternité m'émeuvent davantage.
    Le petit au raisin... me dérange par exemple. Pourquoi? Je ne sais pas...

    Merci de nous faire partager ça ;)

    RépondreSupprimer
  10. Comme George le côté avec les enfants collés à elle comm ça alors qu'elle est nue, la culotte baissée, je trouve ça un peu "bizarre", et la photo de son fuls nu comme ça .. Je n'aurais jamais mis cea sur Internet

    RépondreSupprimer
  11. je dois dire que je suis partagée et je ne sais trop quoi penser...

    RépondreSupprimer
  12. Chrys, je suis hyper contente que tu en ai parlé ! J'ai lu un article ce week-end sur cette expo. Il faut absolument que j'y aille.

    RépondreSupprimer
  13. jolies photos, mais en effet, montrer ses enfants nus, c'est un peu bizarre : qu'elle assume sa nudité à elle, aucun problème, mais ses enfants sont encore trop jeunes pour dire s'ils sont d'accord ou pas. et celle avec la culotte baissée est un peu "trop" pour moi. celle où elle allaite est en revanche très émouvante.

    RépondreSupprimer
  14. ls photos st jolies ms vraiment impudiques, elles st mm parfois dérangeantes ! En tout la 1ère photo me fait un peu peur sachant que j'accouche ds 2 mois, j'tiens pas à être déformée comme ça :s

    RépondreSupprimer
  15. Hello ! je rejoins un peu l'ensemble des com.
    La plupart de ces photos expriment le corp, la nudité et donc no pb for me. La pudeur n'a que la limite qu'on veut bien lui donner... Perso, je trouve même que le résultat est plutôt jolie. Par contre, celles ou les enfants sont mis a l'honneur me dérangent, pire, je les trouve limite insestueuses .. Elles sont sans doute volontairement provoquantes ... mais bon, a mon sens, notre but a tous est de proteger l'image de nos enfants, et il me semble qu'ici, ca n'est pas le cas, bien au contraire.

    RépondreSupprimer
  16. C'est drôle.... je regarde les photos, je lis les commentaires et j'ai l'impression qu'on ne parle pas des mêmes photos.
    Pour moi l'impudique est une question d'attitude. Les mêmes photos avec un regard pour l'appareil auraient été impudiques ou provoquantes. Mais là je les prends comme des instantanés, des tranches de vie révélées au public, avec bien sur toute l'intimité que cela comporte.
    La culotte baissée, regardez dans le détail, elle est aux toilettes !
    Dès lors qu'est-ce qui choque le plus ? La culotte baissée ou emmener son enfant avec soi à ce moment là ?

    Un côté incestueux quand les enfants sont sur les photos ???
    A t'on à ce point perdu le côté charnel, tactile qu'on devrait avoir avec nos enfants pour nous choquer de voir un enfant nu sur un canapé familial ?
    Je crois qu'elle n'a fait qu'afficher des moments d'intimité que nous vivons tous.

    RépondreSupprimer
  17. Je n'apprécie pas vraiment ces photos, je trouve ca dérangeant. je suis daccord avec Julay. La photo de la culotte baissée au toilette cest vraiment moyen.
    Je ne trouve pas ça artistique, je trouve ca inquietant :/
    Ces moments sont des moments privilégiés et intimes.

    RépondreSupprimer
  18. Ma cicatrice de cesarienne me rappel la naissance de mon fils et c'est le plus beau des cadeaux! Etre DEFORMEE pour ça? Oui ça en vaut la peine!!!

    La photo de l'allaitement est superbe!

    Celle du bain, on voit tout de suite que l'enfant ne s'amuse pas et un enfant ça s'amuse en générale dans une baignoir... c'est forcé, y a rien de spontané.

    Raisin 2008 me dérange, une feuille de vigne pour protéger son intimité n'aurait pas été de trop.

    La dernière est carrément crade! Un moment d'intimité... Chéri!!! va prendre l'appareil photo, je fais caca à poil avec la ptite sur les genou!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  19. Pour certain ces photos, sans artifice photoshop, sont choquante, ce sont des corps nu la base de la vie, y voir du sexuel est pour moi impossible, aucun geste ne le suggère.
    En fait c'est de la sensualité que trop de gens confonde avec la sexualité..
    Pour ce qui est du corps de la femme qui se transforme à la maternité, ce corps devient femme accomplie et à un attrait différent mais plus naturel, plus plein avec des formes plus remplies. Sans pour cela renier la beauté des autres, le corps qui a vécu l'allaitement est plus de son age... on ne peut revenir en arrière sauf avec photoshop...

    RépondreSupprimer
  20. Les photos me choquent.
    J'ai subit une césarienne et je n'ose plus montrer mon ventre tellement je le trouve moche, je trouve l'artiste courageuse par rapport a cela, néanmoins elle manque de pudeur !
    les photos de ses enfants nu me choque également surtout la dèrnière au wc, je les trouve limite incestueuse.
    son fils avec les raisins fait penser presque a un porno, donc ça me choque choque choque de mettre ses enfants nu a la vu de gens mal sain et d'avoir ce genre de raport avec eux, elles sont très dérangeante, vraiment.

    RépondreSupprimer
  21. il y a de belles photos, mais certaines génèrent un malaise que je ne saurais définir, peut-être un exhibitionnisme forcé auxquels ces enfants ne comprennent pas grand chose mais qui demeure gènant ...

    RépondreSupprimer
  22. Ah ! L'inceste...
    Ah ! Les enfants nus...
    Ah ! Les blessures...
    Toutes ces remarques sont d'un conventionnel !

    Pour ma part, je trouve ces photos d'un exhibitionnisme typiquement féminin. Comme si le fait d'avoir accouché (plus ou moins facilement, là n'est pas la question) dédouanait la femme photographe de toute pudeur.
    J'irais jusqu'à parler d'un exhibitionnisme masochiste, qui n'est pas propre à la seule Elinor Carucci, d'ailleurs. De nombreuses femmes photographes montrent les dégâts de la vie, et souvent sur leur propre corps.

    RépondreSupprimer
  23. Je connaissais cette photographe pour avoir déjà vu ses photographies. Personnellement, je n'aime pas du tout cet exhibitionnisme et je trouve les photos assez choquantes. Je ne vois pas l'intérêt de se photographier avec son enfant sur la cuvette des wc et ce que ça apporte au schmilblick. Certains vont dire que c'est de l'art, d'autres dont je fais partie, diront qu'il s'agit d'un exhibitionnisme particulièrement vulgaire et pour certaines photos, déplacé.

    RépondreSupprimer

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE COMMENTAIRE! ÉCRIVEZ QUELQUES CHIFFRES POUR TENTER DE BROUILLER LES ROBOTS MENTEURS!