mardi 31 octobre 2017

Kandinsky en maternelle


C'était l'année dernière. J'étais allée au Musée de Grenoble lors d'une exposition Kandinsky. J'avais gardé quelques idées d'inspiration....  Et donc, cette année j'ai une classe de 29 élèves: 21 moyens et 8 grands. 

Séance 1

Avant de commencer la peinture, une petite séance de quelques minutes durant le regroupement pour saisir la représentation que se font les élèves de la consigne. Dessiner 4 RONDS et 2 LIGNES à la craie au tableau. Selon les tentatives, expliquer qu'on peut faire de grands ou petits ronds (cercles), des lignes horizontales, verticales, obliques (je n'ai pas parlé de courbes car cela n'a pas été proposé par les élèves). 

Puis passer à la peinture. Rappeler la consigne. 

1ère séance des GS


Séance 2


Pour chaque groupe, avant de faire la 2ème séance peinture, reprendre chaque production. Est-ce que ta peinture correspond à la consigne? Pourquoi? Qu'est-ce que tu pourrais faire tout à l'heure pour améliorer? Les autres, vous auriez un conseil à donner? Une idée?

1er travail au-dessus. 2ème travail en-dessous

Séance 3

Je leur explique mon travail de "maîtresse": 

J'explique que je suis allée au musée.
Dites, savez-vous ce qu'est un musée? 
Dans ce musée, j'ai vu un tableau d'un peintre.
Dites, savez-vous ce qu'est un tableau? Un peintre?
Alors j'ai cherché une reproduction d'un tableau de ce peintre avec mon ordinateur, sur internet... Je l'ai imprimée et la voici.



Les enfants vont forcément avoir quelque chose à dire et faire ensuite le lien avec leurs peintures.
Expliquer: 
C'est en voyant ce tableau que j'ai eu l'idée de ce travail de peinture pour vous. Alors je me suis demandé comment faire, comment commencer? Et j'ai eu l'idée: 4 RONDS et 2 LIGNES. 

Voilà ce que je vous propose maintenant: vous allez ajouter de la couleur à votre peinture avec des pastels. Vous choisirez deux couleurs.
Montrer les pastels, expliquer qu'ils sont très friables, montrer la technique sur une feuille, etc...



Séance 4


Au travail! D'abord les enfants passent la couleur. Ensuite ils étalent avec les doigts pour uniformiser. (ATTENTION SALISSANT)






Au final








samedi 30 septembre 2017

Les stars de la classe

Cette année, j'ai une classe de 29 élèves: 29 stars! 



Deux séances pour devenir une étoile.

1/ Séance peinture



2/ Séance découpage/collage





Quelques étoiles de la classe: 




dimanche 10 septembre 2017

Autoportrait de l'auteur en coureur de fond

Si vous avez lu les billets précédents, vous savez que j'achète souvent des livres d'occasion et qu'ils réservent quelques surprises...

Cette fois-ci, je voulais un livre motivant pour l'été, pour courir régulièrement et reprendre un rythme correct. Quoi de plus indiqué que HARUKI MURAKAMI? De nouvelles baskets aux pieds, une lecture de qualité dans la tête... Et c'est parti!




Et donc quelle était la surprise dans le livre?

Des billets de cinéma. Trois billets édités au CinéMoViking de Saint-Lô. L'encre est un peu effacée car les billets ont quelques années. Ils sont restés cachés dans ce livre tout ce temps et sont arrivés chez moi, étrangement. 



Je ne connais pas cette région du Nord de la France. J'aimerais beaucoup! Je n'irai pas en courant ni en marchant mais j'ai fait le calcul: 651 kms depuis chez moi...



Bonne journée à vous!
Je m'en vais courir...
Ou marcher!


samedi 26 août 2017

Au doigt et à l'oeil

J'aime, parfois, lire des autobiographies. Il y a quelques semaines, j'ai commandé (sur un site de livres d'occasion) cette autobiographie. Françoise Huguier est une photographe française. 



J'avais, il y a bien longtemps, découpé une de ses photographies dans un magazine. C'était un support pour parler autour des lignes de composition d'une image. La voilà présentée avec le livre. 


Quelle surprise en ouvrant l'ouvrage! 
Il est dédicacé. 
Non, non. 
Pas à moi...




Si vous êtes curieux, je vous invite à lire cette autobiographie vraiment intéressante d'une grande photographe française! Vous pouvez aussi aller voir ses images sur son site: ICI.



"Celle dont l’enfance a été marquée par un épisode déterminant – elle fut enlevée, à huit ans, par des Viêt-minhs au Cambodge et resta otage huit mois dans la « jungle maudite »  –, a décidé aujourd’hui de poser des mots, et uniquement des mots, sur son étonnant parcours. Son autobiographie revient au plus intime de ses choix photographiques, à commencer par celui d’apprendre le métier comme employée en laboratoire, où elle passait ses journées dans le noir à développer des plan-films. C’est aussi le portrait d’une femme libre et déterminée qui jamais ne se laisse rien imposer et très tôt, après avoir publié ses premiers reportages dans 100 idées, Rock & Folk ou Libération, s’est lancée dans des projets personnels d’envergure, sujets d’autant de livres :Sur les traces de l’Afrique fantôme (Maeght, 1990), En route pour Behring (Maeght, 1993), Sublimes (sur le monde de la mode, Actes Sud, 1999) Kommounalki (sur les appartements communautaires de Saint-Pétersbourg, Actes Sud, 2008) ou Les Nonnes (en Colombie, Filigranes, 2013).
Françoise Huguier apparaît ici comme une exploratrice qui n’a rien à envier aux pionnières du siècle passé : Au doigt et à l’œil se lit aussi comme un formidable roman d’aventures." POLKA


BONNE LECTURE! 

jeudi 17 août 2017

Lorenzaccio

Cet été, j'ai envie de faire des liens de lecture. Je ne vais pas/plus parler de toutes mes lectures sur le blog. Juste parfois faire des liens entre un livre et un souvenir, un vécu, un autre livre, etc... Ou comme dans le billet précédent, un lien entre deux couvertures: celle d'un magazine, celle d'un livre. 


J'ai eu la chance d'aller au château de Grignan pour la représentation de Lorenzaccio. Cette pièce de théâtre d'Alfred de Musset a été mise en scène par Daniel Mesguich, Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault. 

mon billet


J'avais ce texte dans ma bibliothèque, lu en novembre 1987! Une relecture s'imposait... Il se trouve qu'au tout début de mes études, j'ai fait une année de Lettres Modernes. Lorenzaccio était l'une des oeuvres étudiées. 


mon livre

J'ai eu plaisir à retrouver le texte et voir son adaptation sur la scène magnifique du château de Grignan. Regardez quelques extraits: 





Vous avez envie d'en savoir/ voir/ lire davantage?

- ARTE

Bel été à vous


vendredi 11 août 2017

Jules



Il y a quelques semaines, on m'a prêté JULES. Voilà qu'en le posant sur la table basse, tout près du FISHEYE, il apparaissait évident qu'il s'agissait du même photographe. 

Il s'agit de William WEGMAN qui peut remercier sa femme pour son insistance et la force du hasard dans le lancer de pièce de monnaie! Cela vous parait probablement énigmatique! WEGMAN ne voulait pas de chien mais.... Sa femme a eu beau jeu d'insister car ce chien nouvellement venu dans leur foyer fut une source d'inspiration qui donna un tournant très positif à la carrière de photographe de Wegman. 

Wikipedia vous informera ICI pour les détails. Après le 1er chien nommé MAN RAY, il y en eut divers autres, c'est à lire ICI. Je ne suis pas trop fan de ses photographies de chiens habillés (une recherche google vous en montrera à foison). L’anthropomorphisme à outrance ne me plaît guère. Je préfère lorsqu'il reste dans la sobriété. 



Quant au roman et/ou le magazine, voilà de quoi passer un bon moment de lecture! 


dimanche 30 juillet 2017

Un cercle et mille fragments

Depuis la route, selon où l'on se place...


Le journal de Chrys © 1

Le journal de Chrys © 2

Et puis, si on s'approche.

Le journal de Chrys © 3

Le journal de Chrys © 4

Le journal de Chrys © 5

Le journal de Chrys © 6

Le journal de Chrys © 7


Un peu de lecture? Clic pour ouvrir l'image. 



Et si vous souhaitez en savoir davantage:



Bel été à vous


samedi 22 juillet 2017

Le Tchier de Borée

Une escapade ardéchoise et la découverte du Tchier de Borée!

1 © Le journal de Chrys

2 © Le journal de Chrys

3  © Le journal de Chrys

4 © Le journal de Chrys

5 © Le journal de Chrys

6 © Le journal de Chrys

Je vous laisse y aller pour découvrir le détail des pierres sculptées!


D'autres infos ICI


BEL ÉTÉ à vous. 



mercredi 7 juin 2017

Le Collectif Soir expose

Le COLLECTIF SOIR, encadré par Sarah Mulot rassemble 9 photographes. J'en fais partie. Il exposera prochainement dans deux galeries lyonnaises: la galerie BLOO et la galerie LA MARE. 

© Chrystel Martinez / Visuel ne faisant pas partie de l'exposition




GALERIE n°1

Galerie BLOO 10 bis Rue de Cuire 69004 LYON
Du vendredi 16 juin au dimanche 18 juin 2017
Ouverture de 14h à 18h sur ces 3 jours.
Ici seront exposés les travaux de Karine Auneau, Nadine Lecoeur, Céline Lyoën, Gloria Sandona, Amélie Viale et le mien.

Il y aura également à disposition des visiteurs une carte qui permettra de situer l’emplacement des photographies de Marin Lereuil. Cette carte offrira à ceux qui le souhaitent de suivre un parcours dans le quartier des pentes de la Croix-Rousse. Le parcours pourra vous mener jusqu’au second espace d’exposition

Finissage festif et vente publique des images avec Martin Porter le dimanche 18 juin à partir de 15h.


GALERIE n°2:

Galerie LA MARE 7 montée des Carmélites 69001 LYON
Vendredi 16 et samedi 17 juin 14h/18h
Et du mercredi 21 au samedi 24 juin 2017 14h/18h
Fermeture les dimanche/ lundi/ mardi

Ici seront présentées les démarches des photographes exposés à BLOO ainsi que le travail de Nabil Tazi qui a pris appui sur nos travaux.


Une page FACEBOOK est dédiée au Collectif SOIR: ICI
Vous y trouverez toutes les infos!






mardi 21 février 2017

L'Art en questions

Quatrième de couverture:

Est-ce qu'on regarde tous le monde de la même façon?
Qui suis-je?
Et si les objets pouvaient parler?
Peut-on rire de tout?
On consomme, et après?
L'union fait-elle la force?
Alors, on partage?
J'attends, tu attends, qu'est-ce que nous attendons?
Peut-on voir Dieu?
Que se passe-t-il la nuit quand nous dormons?
Peut-on arrêter le temps?
De quoi rêvons-nous?
Qu'est-ce qui nous fait peur?
Je t'aime un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout.
La curiosité est-elle un vilain défaut?
A quoi joue-t-on?
La nature est-elle indispensable à l'homme?
Que dit le corps?
Sommes-nous tous connectés?

Dans L'Art en questions, les artistes apportent des réponses éclairées, souvent décalées et mordantes à quelques unes des grandes questions que l'on se pose dans notre existence...
Visite guidée du secret de nos vies en plus de 100 oeuvres d'art majeures!

Ma lecture:

A chaque question, diverses oeuvres sont proposées. Oeuvres d'hier ou d'aujourd'hui, j'ai apprécié la pertinence des choix. Les différentes oeuvres permettent d'appréhender la question selon un angle d'approche original. J'ai navigué au fil du temps avec plaisir. Chaque oeuvre est accompagnée d'un petit texte qui guide le voyage sans l'alourdir. 

Connaissez-vous cette artiste espagnole, Pilar Albarracin qui a fait cet autoportrait? Elle fait référence aux stéréotypes que chaque société véhicule, ici le partage entre ce qui est féminin et ce qui est masculin. Cette oeuvre fait partie de la question: Alors, on partage? 



J'ai lu ce livre dans le cadre de l'opération MASSE CRITIQUE organisée par BABELIO. Je remercie les EDITIONS COURTES ET LONGUES et Babelio pour cette opportunité car j'ai eu grand plaisir à lire et regarder cet ouvrage! 

Découvrez d'autres critiques en cliquant ici:




samedi 28 janvier 2017

Salon de la photographie de Rillieux La Pape

Bonjour à tous!

Le weekend des 18 et 19 février 2017, j’exposerai en compagnie d'une trentaine de photographes au 2ème Salon de la Photographie de Rillieux La Pape (dans le Rhône). L'entrée est gratuite. Peut-être viendrez-vous voir nos images et discuter avec nous? Ce sera avec plaisir! 



Samedi 18 février 2017 de 14h à 19h
Dimanche 19 février de 10h à 18h


Espace Baudelaire
83 Avenue de l'Europe
69140 Rillieux La Pape

lundi 2 janvier 2017

IAC

Je vous souhaite une douce et heureuse année 2017!

Je suis désolée de ne venir ici que très ponctuellement mais des cailloux sur mon chemin professionnel ont fait (et font) que le cœur est moins enthousiaste! Un jour, en 2015, j'ai pensé que changer d'école était une bonne idée. Et cela fut une très mauvaise idée... Un jour peut-être le ciel professionnel s'éclaircira. Hélas, je ne vis pas dans un département qui offre une réelle mobilité. 


Cependant, je parviens parfois à faire quelques photographies... Ce fut le cas pendant ces vacances à l'Institut d'Art Contemporain à Villeurbanne.

1

2

3

4

5

Belle année 2017 à vous! 


Institut d'Art Contemporain à Villeurbanne: ICI