vendredi 25 juin 2010

O comme...

OUT


OUI j'ai été OUT

Il arrive parfois, dans la vie, des évènements violents ou répétitifs qui viennent entrer en résonance avec vos fragilités internes. Et là, sans que vous compreniez bien le pourquoi du comment, enfin pas immédiatement, vous vous retrouvez OUT. Dans la boxe (mais aussi par extension, dans la vie), on dit KO ou knockout, dans le domaine professionnel on parle de burnout ou syndrome d'épuisement... Il y a un moment où vous ne pouvez plus lutter. Ce n'est pas un coup de blues... Ce n'est pas un coup de fatigue... Ce n'est pas une angoisse passagère...

Un livre en parle avec délicatesse, réalisme et sincérité, un livre dont je souhaitais vous parler, un livre qui tente de partager avec nous ce qu'est la dépression. Ce livre en parle sans misérabilisme, sans l'écueil de la plainte, sans faux-semblants et sans noirceur, finalement. Car, si vous n'avez jamais connu cette "broyeuse de vie" qu'est la dépression, peut-être avez-vous près de vous une personne qui est touchée?

" On connaît, dans toute vie, des changements violents et cruels. La plupart du temps, on comprend ce qui vous arrive après seulement que ce soit arrivé. D'où ça vient, une dépression? Il y a quelque chose de mystérieux, d'inexplicable, comme un accident physique, chimique, un virus mortel qui s'abat sur vous sans avertissement, et puis il y a de façon plus claire toutes sortes d'explications possibles. Certaines remontent à des circonstances précises et présentes, et d'autres à bien plus loin que le passé immédiat." (p 158)

"Telle est la vie
Tomber sept fois

Et se relever huit."

(Poème populaire japonais)

"Il faut savoir accueillir ta douleur,
car tu apprendras d'elle."

(Citation d'un poète latin, p224)

Philippe Labro nous dit quelle a été son expérience.
Sans honte.

Elle vaut pour lui mais elle parle de celle des autres,

ni tout à fait la même, ni tout à fait différente.



Tomber sept fois, se relever huit.

Un message de vie.

Chaque vendredi, une nouvelle lettre de l'alphabet.

C'est ici que ça se passe:

Mes petits rayons de soleil

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. J'aime beaucoup Labro, sa voix surtout. La dépression j'en ai très peur, je connais bien malheureusement (en tant que spectatrice)

    RépondreSupprimer
  2. Un sujet difficile mais tu donnes envie de lire le livre pour essayer de comprendre "de l'intérieur". Merci pour la bannière ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Je le lirai surement un de ces jours, mais pas en ce moment ...

    RépondreSupprimer
  4. Vive la vie, vive l'été...on vit OUTdoor et...on lira à la rentrée ce genre de bouquin, parce que pour le moment on recharge ses batteries au soleil, non mais !

    RépondreSupprimer
  5. J'imagine qu'il doit être fort comme lecture!
    merci pour le partage!

    RépondreSupprimer
  6. Ce livre est une vrai petite merveille et tu en parle si bien...
    Belle journée jolie dame :)

    RépondreSupprimer
  7. 7 fois c'est beaucoup je trouve...

    RépondreSupprimer
  8. Je n'Örais pas pensé à ce petit mÖt en premier concernant cette lettre... mais oui, maintenant que tu le dis...

    tÖt Öu tard, nous sommes un jour Öut... le tout étant de pouvoir atteindre une fois encore le in.

    RépondreSupprimer
  9. En ce moment je suis out de tout et j' en suis tellement désolée

    RépondreSupprimer
  10. @ Leoetlisa:On se sent démuni n'est-ce pas face à quelqu'un qui est dépressif... Garder confiance, offrir des messages d'espoir, se montrer présent si une ouverture est possible...

    @ Myrtille: ce n'est pas un livre qui plombe, c'est un livre qui partage une expérience, certes douloureuse...

    @ Faustine: il suffit de savoir qu'il existe et un jour si besoin... pour comprendre.

    @ Mylise: je te rassure, c'est vraiment pas dans mes idées actuelles de déprimer (d'ailleurs ce n'est pas volontaire) et OUI, je vais prendre ces vacances avec enthousiasme!

    @ Lalydo: ok

    @ Maria: il explique courageusement de l'intérieur.

    @ Val: tu l'as donc lu....

    @ Sylvie: oui peut-être et d'ailleurs, ce n'est pas un passage obligé, on est d'accord. Mais des épreuves de la vie, on en rencontre...
    Parfois, c'est celle de trop qui fait qu'on ne gère plus!

    @ Ötli: je suis tout à fait d'accord avec toi, toujoirs se dire que les épreuves ont un temps et qu'après, le soleil revient, accepter la douleur puis la dépasser.

    @ Zaza: Pourquoi "désolée"??? Certes on se sent peut-être démunie, peut-être pas comme on voudrait être mais... "désolée" par rapport à toi-même, autrui??? Toujours avoir en tête que c'est quelque chose autorisé, qu'il y a des chemins différents qui s'ouvriront, qu'il faut du temps... Accepter nos faiblesses.

    RépondreSupprimer
  11. tiens c'est rigolo(façon de parler hein ) il y a quelques semaines on me l'a dit ce proverbe japonais, les épreuves de la vie comme tu dis........eh oui je suis d'accord avec toi, le temps est un allié dans ces moments-là.... et puis, Labro il a la classe nan ? ;-)))

    RépondreSupprimer
  12. J'aime beaucoup ce poème japonais... Je pense que la vie est faite de ces petits moments difficiles pour qu'on l'apprécie encore plus par la suite... Et puis, cela nous fait grandir même si c'est dur sur le coup !
    Bon, on ne va tout de même pas faire que ça de "tomber"... Allez, aujourd'hui... Debout pour profiter de cette belle journée qui s'annonce !

    RépondreSupprimer
  13. Un sujet difficile et souvent mal compris ! Tu me donnes envie de lire ce livre !

    RépondreSupprimer
  14. Bel "O" et merci de conseiller si bien ce livre ( sujet un peu dur dur...). Je le mets dans mes favoris...

    RépondreSupprimer
  15. Oh, comme ça me parle, surtout en ce moment où je me sens "sur le fil"... je vais me pencher sérieusement sur le livre !

    RépondreSupprimer

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE COMMENTAIRE! ÉCRIVEZ QUELQUES CHIFFRES POUR TENTER DE BROUILLER LES ROBOTS MENTEURS!