jeudi 12 août 2010

Amour, Prozac et autres curiosités


Amour, Prozac et autres curiosités.
LUCIA ETXEBARRIA

Je n'avais encore jamais lu cet auteur. (Il y a un début à tout). C'est en me baladant sur le quai des bouquinistes que mon regard a été happé par la photo de couverture, photo que j'avais vue de nombreuses fois sur les étals des librairies. Et je ne regrette pas cette rencontre livresque!!!!

Ma lecture: Oui, je me suis amusée. Oui, j'ai pensé à Almodovar et ses différents films en lisant l'histoire de ces trois sœurs. Oui j'ai pensé à la "Movida". Trois sœurs dont on découvre petit à petit les fêlures et les blessures, trois sœurs abandonnées par leur père, trois sœurs aux chemins différents mais qui finalement se retrouvent dans un mal-être (qu'on se régale de lire!!!). Ana la mère de famille, Rosa la business woman, Cristina la déjantée. Et en filigrane, la mère. Et, page après page, nous apprivoisons l'histoire familiale, sexuelle, professionnelle, amoureuse de chacune d'elle. Trois femmes qu'on n'a pas envie de quitter.

Des mondes (si) différents sont abordés en fonction du regard des trois narratrices(on passe de l'une à l'autre, d'une peau à l'autre, d'une façon de penser à l'autre, d'une intimité à l'autre). Et on constate que chacune n'a pas été épargnée par la vie, au-delà des apparences. Chacune a vécu des événements douloureux et on comprend mieux ce qui les a menées vers ce désenchantement. Ma petite préférée, c'est Cristina... Le livre se déguste comme un film d'Almodovar. Avec la même truculence, les mêmes extravagances et la gravité aussi de ce que vivent les femmes.

Ana vue par Cristina (P78/79):

"Ce n'est pas que je déteste Ana ni rien de ce genre. Je ne m'entends pas avec elle. Ni bien, je ne m'en cache pas. Simplement, je ne supporte pas ces silences embarrassants qui s'établissent inévitablement quand nous nous retrouvons seules. Mes sujets préférés (la musique, les hommes, la drogue, les livres, le cinéma, les psycho-killers, le réalise sale) n'intéressent absolument pas Ana, et les siens (décoration, garderie, beauté, cuisine, mode) m'ennuient souverainement."

Si vous avez lu ce livre et écrit un billet...
Laissez le lien en commentaire.
Je récapitulerai ici:

Mariposa


Bonne lecture!!!

22 commentaires:

  1. j'avais parlé de ce roman de Lucia Etxeberria il y a deux-trois mois sur mon blog : http://demoiselle-papillon.over-blog.fr/article-amour-prozac-et-autres-curiosites-lucia-etxebarria-48973160-comments.html#anchorComment

    Contente qu'il t'ait plu !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne l'ai pas lu mais ai bien envie de le lire maintenant !!!

    Et pour Anna Enquist, je n'en suis toujours qu'à Le chef-d'oeuvre.. Mais je pense que je vais continuer... Le secret tu dis ?

    RépondreSupprimer
  3. *** Coucou Chrys ! :o) Ta balade sur le quai des bouquinistes a été fructueuse ! :o) GROS BISOUS, bon jeudi à toi ! :o) et merci ! ***

    RépondreSupprimer
  4. Pas lu!
    Je viens de commencer mange prie aime ...

    RépondreSupprimer
  5. Ça tombe bien ! J'ai une folle envie de lecture amusante en ce moment!

    RépondreSupprimer
  6. J'essaierai d'y penser quand je serai dans une librairie en France !
    Merci Chrys !

    RépondreSupprimer
  7. Bon, ben comme je dois passer à la Fnac demain, je vais en profiter et le rajouter à la liste (... d'albums ... pour l'école ...)

    RépondreSupprimer
  8. J'adore cette nana ! Elle a un sens de l'écriture tellement optimiste ! Et un féminisme qui me va parce qu'elle me donne envie de me bouger les fesses pour prendre ma vie en main !

    RépondreSupprimer
  9. Le titre et l'auteur me disent quelque-chose mais je n'ai jamais lu, ni l'un ni l'autre.
    Pourquoi pas !
    Et j'ai ma réponse, par rapport au post d'hier. ;-)

    RépondreSupprimer
  10. tu m'as donné envie de le lire la !!!

    RépondreSupprimer
  11. ca fait plusieurs mois que j' ai envie de le lire...

    RépondreSupprimer
  12. Avec une telle vista pour décrire le bouquin, cela donne envie de le dévorer. Merci pour le billet !

    RépondreSupprimer
  13. Je l'ai lu, il y a plusieurs années et je n'avais pas aimé. Je n'ai jamais réussi à me plonger dedans. Je l'avais lu bien avant le blog donc pas de billet !

    RépondreSupprimer
  14. J'ai un peu zappé ces dernières semaines pour cause de famille réunie......
    tes billets , livres , films, nous donnent de bonnes critiques , je vais faire une petite sélection .....
    à bientôt
    christyn

    RépondreSupprimer
  15. han, c'est malin, j'ai envie de le lire maintenant ;o)

    RépondreSupprimer
  16. j'ai lu ça il y a des années et pris beaucoup de plaisir à le lire.
    Je ne sais pas si j'en ai lu d'autres.... mais c'est une très bonne lecture d'été. as-tu lu des chuck palaniuk? je suis en train de finir Rant (titre anglais) et je me demandais si quelqu'un avait des choses à dire sur cet auteur. je lis maintenant majoritairement en anglais et ça me ralentit la cadence. (un petit de 5 ans aussi)

    RépondreSupprimer
  17. *** Coucou Chère Chrys :o) Je te souhaite une bonne fin de semaine et surtout UN BON VENDREDI 13 ! Qu'il ne soit fait que du bonheur ! :o) GROS BISOUS ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  18. Je viens de le commander. A suivre donc. :)

    RépondreSupprimer
  19. J'aime beaucoup l'ambiance de ces livres. J'ai lu pratiquement tous les romans de Lucia Etxebarria. Maintenant je m'en détache un peu, je n'ai pas lu les derniers... Ca me donne presque envie de m'y remettre, ta critique !

    RépondreSupprimer
  20. Oui, c'est une lecture très agréable, les mécanismes de projection, d'identification fonctionnent à fond et c'est bon!
    http://lilali.hautetfort.com/archive/2011/02/09/amour-prozac-et-autres-curiosites-lucia-etxebarria1.html

    RépondreSupprimer

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE COMMENTAIRE!