jeudi 15 septembre 2011

Par un matin d'automne



Par un matin d'automne
ROBERT GODDARD

Quatrième de couverture:

Entre Un long dimanche de fiançailles et Les Âmes grises, un thriller passionnant dans la tourmente de la Première Guerre mondiale

Fin des années 1990. Leonora Galloway entreprend un voyage en France avec sa fille Penelope. Toutes deux ont décidé de se rendre à Thiepval, près d’Amiens, au mémorial franco-britannique des soldats décédés durant la bataille de la Somme. Le père de Leonora est tombé au combat durant la Première Guerre mondiale, mais la date de sa mort gravée sur les murs du mémorial, le 30 avril 1916, pose problème. Leonora est en effet née près d’un an plus tard. Ce qu’on pourrait prendre pour un banal adultère de temps de guerre cache en fait une étrange histoire, faite de secrets de famille sur lesquels plane l’ombre d’un meurtre jamais résolu et où chaque mystère en dissimule un autre. Le lecteur est alors transporté en 1914 dans une grande demeure anglaise où va se jouer un drame dont les répercussions marqueront trois générations.

Dans ce livre envoûtant à l’épaisseur romanesque exceptionnelle, Robert Goddard allie le cadre et l’atmosphère des plus grands romans anglais, ceux d’Elizabeth George ou de Ruth Rendell, à un sens du suspense et de la réalité historique remarquables. Nous sommes très heureux de faire redécouvrir cet auteur d’une œuvre longtemps souterraine, qui vient d’être redécouverte en Angleterre et aux États-Unis, où elle connaît un succès sans précédent.

Ma lecture:

Pour faire vite: Leonora revient, accompagnée de sa fille Penelope, sur la tombe de cet homme qui est son père mais dont la date de décès contredit les lois de la nature!!! Il serait mort avant que Leonora ait pu être conçue... Sa mère serait morte quelques jours après sa naissance. C'est l'occasion pour Leonora de raconter à sa fille tous les secrets et les mystères qui ont accompagné son enfance, secrets qu'elle n'a pu découvrir qu'adulte.

Dans l'ensemble, le livre, la construction de l'histoire, les retours dans le passé sont intéressants et tiennent relativement en haleine. Cependant, parfois, j'ai été tentée d’accélérer la lecture car l'auteur use et abuse de mystères, de secrets qui vont être révélés puis qui finalement ne le sont pas, pour maintes raison ( par exemple, un personnage entre dans la pièce quand un autre va faire des révélations à un troisième, un autre qui se ravise au dernier moment, etc...). Ce genre d'astuce peut être palpitant mais c'est agaçant quand c'est multiplié à l'infini. De même, j'ai parfois eu la sensation que l'auteur ajoutait des scènes qui n'apportaient rien à la narration, juste quelques pages de plus.

Hormis cela, l'intrigue est assez bien construite et, malgré ces quelques écueils, on peut persister pour le plaisir de la dernière partie du roman où, personnages après personnages, nous découvrons leurs motivations, leurs secrets et qui a tué ce Ralph Mompesson? 



Si c'était encore l'été, je dirais que c'est une lecture de plage!

18 commentaires:

  1. *** Hello Chrys ! Tu me donnes envie de parcourir ce livre "Par un matin d'automne" !!!!
    J'adore la photo sur la couverture !

    Puisque je pars en vacances ... je pourrais l'acheter et glisser ce bouquin dans ma valise ! :o) :o) excellente idée ! :o) MERCI !!!!

    BISES à toi Chère Chrys, et à très bientôt ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai lu cet été, c'était ma lecture de plage en quelque sorte (je ne vais jamais à la plage) et j'avais bien aimé! Pas un chef d’œuvre mais de quoi passer un moment très agréable.

    RépondreSupprimer
  3. Un roman comme je les aime. Tous les ingrédients sont rassemblés. J'essaierai de le lire.
    Merci Chrys, et bonne journée!

    RépondreSupprimer
  4. Intérêt, périphérique il est vrai, de ces romans écrits dans le contexte de 14-18 : remettre en mémoire des horreurs et des sacrifices.
    Rasé définitivement des cartes, Thiepval a coûté la vie de 20.000 Anglais. Ce massacre s'incrit dans la bataille de la Somme qui, à elle seule, entraîna la mort de plus de 73.000 Anglais...

    RépondreSupprimer
  5. Merci, tu donnes envie de le lire. J'adore les secrets de famille, les mystères dans les dates, etc. Je suis aussi généalogiste !
    Belle journée Chrys

    RépondreSupprimer
  6. Je n'en avais jamais entendu parlé mais l'intrigue me tente bien!! Je le note, merci!

    RépondreSupprimer
  7. Pourquoi pas, bien qu'ayant lu pas mal de livres sur cette période de la première guerre, celui-ci peut-être aussi un bon moment de lecture.

    RépondreSupprimer
  8. Mais c'est encore l'été pour quelques jours...et la plage est encore de saison...ici !
    C'est bien de penser à ces pauvres estivants et tes conseils sont les bienvenus car avec cette rentrée littéraire abondante, on ne sait que choisir...
    Bonne journée,
    Bisouxxx

    RépondreSupprimer
  9. Il me fait envie ce roman, on m'en a dit du bien à plusieurs reprises, j'aime bien le contexte du récit en tout cas...il va sûrement finir bientôt chez moi ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Je viens de découvrir ton blog. Je suis intéréssée par tes descriptions de livre; je te garde dans mes favoris

    RépondreSupprimer
  11. Si j'avais des journées de 36 heures ....

    RépondreSupprimer
  12. La blogo foisonne de lecture en ce moment!
    C'est chouette ça donne envie!

    RépondreSupprimer
  13. Pourquoi pas !!
    Un roman comme je les aime ....
    Merci pour tes remarques toujours très pertinentes ..
    Bisous

    RépondreSupprimer
  14. moi aussi j'ai parfois l'impression que les écrivains font (plus ou moins maladroitement) du remplissage... je garde le titre dans un coin de ma tête... pour les prochaines vacances :))

    RépondreSupprimer
  15. Ah il est sur ma liste celui-là ! Merci pour ta critique qui me permet d'en savoir un peu plus sur ce qui m'attends avec cette lecture ;)

    RépondreSupprimer
  16. Je l'ai lu cet été à la plage et j'ai beaucoup aimé ;-)

    RépondreSupprimer
  17. comme j'ai aimé un long dimanche et les âmes grises...l'entre-deux je ne suis pas sûr d'avoir envie de le lire...ton avis me fait hésiter du coup.

    RépondreSupprimer
  18. Franchement je ne me suis pas ennuyée avec cette lecture. Et il paraît que l'auteur est connu pour ses romans à énigmes. Non, mais quel talent pour nous tenir en haleine, même si parfois cela manque de rigueur.

    http://pasiondelalectura.wordpress.com/2013/07/07/par-un-matin-dautomne-de-robert-goddard/

    RépondreSupprimer

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE COMMENTAIRE! ÉCRIVEZ QUELQUES CHIFFRES POUR TENTER DE BROUILLER LES ROBOTS MENTEURS!