vendredi 1 octobre 2010

Urgences



Depuis toujours, disons depuis tout petit, mon fils veut travailler dans la médecine. Enfant, c'était déguisement et compagnie, stéthoscope autour du cou, mallette de premiers secours avec pansements et désinfectants toujours prêts. Évidemment, il avait toute la panoplie PLAYMOBIL: ambulances, camion de pompier, lits, etc... Quand j'étais en train d'avoir les premiers signes de mon accouchement et quelques douleurs intenses (il a 7 ans de plus que sa sœur), je me souviens très bien de mon garçon arriver près de moi et jouer un rôle de médecin. Que d'émotions! Plus tard, quand il a eu une douzaine d'années, je l'ai inscrit aux cours de la Croix Rouge pour passer son AFPS. C'était une formation sur un weekend. Il était évidemment le seul enfant dans le groupe. Enfin, il a intégré la formation des Jeunes Sapeurs Pompiers. Il avait cours tous les mardis soirs et entraînement les samedis. Je me devais donc d'aller le voir à chaque défilé : 11 novembre et 8 mai. Ce fut de belles années!!! Le 20 mai 2006, il a réussi le Brevet National de Jeune Sapeur Pompier. Il avait 16 ans. Depuis, il a perfectionné cette formation en participant à un certain nombre de stages proposés aux pompiers.  Il était encore au lycée quand il a commencé à bosser à la caserne, faisait donc ses gardes de nuit et partait au lycée le lendemain matin. Je vous rassure, il n'y a pas des interventions toutes les nuits!!!! Et il y a des lits à la caserne.

Parallèlement, à la maison, il investissait dans le dictionnaire familial des médicaments (le fameux Vidal) et j'en passe.  Quand les cours de chimie ont commencé à être intéressants, il s'est passionné pour la chose et ma cuisine est devenue un laboratoire. Je vous passe les détails sur les produits utilisés!!!  Pas toujours rassurée la maman! Je ne parle pas du microscope (qui n'a rien à voir avec  celui qu'on offre aux enfants à Noël et qu'ils utilisent quasiment pas). Aujourd'hui, dans nos murs, nous avons un otoscope, un tensiomètre, un appareil qui permet de faire des électrocardiogramme, etc...  C'est un passionné abonné à la revue scientifique: Urgence pratique. 

Maintenant seriez-vous étonné(e)s si je vous dis qu'il vient d'entrer en 3ème année de médecine? Qu'il a réussi l'épreuve du concours de la fin de première année dès le premier coup? Qu'il souhaite travailler dans les urgences? Urgentiste ou Anesthésiste-Réanimateur? Telle est la question actuelle... Cela dépendra de l'évolution de la formation, du choix stratégique pour l'évolution dans la profession, probablement de son classement quand il faudra choisir sa spécialité.... 


Voilà Kaki, ma lettre U de la semaine!

Et également ma participation chez Mistinguett 
(pour un pirate)



36 commentaires:

  1. c'est drôle quand même d'avoir la vocation si jeune!

    RépondreSupprimer
  2. *** Très belle vocation et BRAVO pour ses études réussies jusqu'à maintenant ! C'est formidable et admirable ! BISES et bon premier jour d'octobre ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  3. Quand on a des enfants qui savent exactement ce qu'ils ont envie de faire, c'est une chance ! Et si en plus, ils y parviennent, c'est le bonheur !!!! En est-il de même pour ta fille ? Je l'espère pour toi !
    Bon vendredi, bisouxxx

    RépondreSupprimer
  4. Quand il y a tellement d'ados qui ne savent pas quoi faire de leur vie ! C'est chouette :)

    RépondreSupprimer
  5. Quelle chance ! Belle vocation et bravo ! bonne journée, bises

    RépondreSupprimer
  6. ah c'est super, belle histoire, c'est rare les gens avec une vocation, et une si belle vocation! tu dois etre fiere!

    RépondreSupprimer
  7. Une bien belle vocation et une bien belle réussite derrière... Que tous ses rêves deviennent réalité !

    Belle journée à toi !

    *

    RépondreSupprimer
  8. formidable! quelle détermination, quelle volonté, quelle envie, forcément un super médecin ton fils !!!! :-))) bonne journée bises

    RépondreSupprimer
  9. Bravo à ce jeune homme passionné !! Tu peux être fier pour lui, sans compter que d'avoir un médecin urgentiste à proximité, cela peut aider !!! Belle journée Chrys !

    RépondreSupprimer
  10. C'est rare que les gamins ne changent pas d'avis tous les quatre matins ! Bravo à lui ! et bon courage la route est encore longue ! Mais avec une telle détermination on est sûr de la réussite ! Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  11. Magnifique vocation et magnifique parcours ! Surtout quand on sait comme les premières années de médecine sont difficiles, et que réussir son passage en seconde année en une fois est un exploit. Un seul mot s'impose : bravo !

    RépondreSupprimer
  12. Bravo à lui et quelle chance d'avoir eu une vraie vocation!

    RépondreSupprimer
  13. madamezazaofmars1 octobre 2010 à 09:05

    Et aujourd' huin il est plutot Docteur Ross ou docteur Mamour ?

    RépondreSupprimer
  14. Rho punaise, rien à voir, mais tu viens de me faire réaliser que, dans 10 ans, ma fille aussi sera en je ne sais quelle année d'études!
    Tiens, c'est dommage que je n'ai pas participé chez Libelul, ça aurait pu être mon thème!!

    Sinon, bravo à ton fils, c'est chouette d'avoir une si forte vocation si tôt!
    Et puis médecine, il n'a pas fait semblant!!!
    Bravo à toi aussi d'avoir su l'éduquer pour qu'il y parvienne. On n'y est pas pour rien, mine de rien!

    RépondreSupprimer
  15. Bravo à lui. J'admire beaucoup et il est toujours pompier où est-ce trop dur à gérer ?

    RépondreSupprimer
  16. Génial ! J'adore ta note ! Photos comprises.
    Comme une belle histoire... :)

    RépondreSupprimer
  17. Là on peut vraiment parler de vocation, bravo à lui et à sa ténacité, médecine ce ne sont pas les études les plus faciles !

    RépondreSupprimer
  18. hé c'est du sérieux là ! félicitations au fiston !

    RépondreSupprimer
  19. C'est ce qu'on appelle une vocation! Il a de la suite dans les idées ton "gamin", c'est une belle qualité.

    RépondreSupprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  21. Il est de moi le message supprimé au-dessus. J'avais en fait signé avec le compte google de mon assoc de parents d'élèves ! Tu aurais eu de mal à savoir de qui venait le commentaire. ;-)

    Je disais donc, moi aussi, que ça semble vraiment être sa vocation et que tu dois être très très fière de ton grand qui réussit, et bien, dans ce qu'il aime !

    RépondreSupprimer
  22. Magnifique vocation !! BRAVO à ton grand garçon !!!

    RépondreSupprimer
  23. Tu peux être fière de ton fils, en effet, je suis épatée par sa pugnacité depuis si petit! Bravo!

    RépondreSupprimer
  24. C'est une belle vocation ! J'espère qu'il ira au bout ! (et la blouse blanche ça fait craquer les filles ^^)

    RépondreSupprimer
  25. C'est rare une telle vocation. Bravo à lui et à sa maman (il n'y a pas de hasard…). Et puis réussir le passage de la 1ère année du premier coup, c'est encore plus rare !

    RépondreSupprimer
  26. autant le dire, une vocation dés le berceau ;-)

    en tout cas, merci pour cette participation ;-)

    RépondreSupprimer
  27. Si jeune et déjà un aussi beau parcours !
    Toute émue en pensant à lui,
    Quelle fierté d'avoir un garçon aussi courageux
    et passionné.

    RépondreSupprimer
  28. c'est génial qu'il est réussi a réaliser son rêve... c'est un beau métier !

    RépondreSupprimer
  29. C'est rare de vivre son rêve d'enfant. Si c'était le cas pour tous les garçons, il n'y aurait que des pompiers, des mécaniciens auto, ou bien des policiers ;-)

    RépondreSupprimer
  30. Je ne sais pas s'il est surprenant qu'il ait réussi mais c'est en tout cas admirable. Des élèves qui ont réussi leur première année de médecine du premier coup, je n'en ai eu qu'un. Et ce n'était pas hasard: généreux, travailleur. Tu dois être fière,s'il y a bien une profession que j'admire, c'est bien les médecins.

    RépondreSupprimer
  31. ça doit être assez rare une vocation si intense, si précoce mais c'est magnifique ! bravo pour ton fiston maman !

    RépondreSupprimer
  32. Voici une vraie vocation !! J'aurais aimé avoir autant de certitudes quand j'avais son age.

    RépondreSupprimer
  33. ups! mon message pour cet article, n'a pas passé! je ne comprends pas!
    bon, je disais, que tu doit y e^tre fière de ton fis, ça se lit! ;-) ! au moins, lui il sait ce qu'il veut! c'est une belle qualité!
    et puis croie moi! c'est pratique un médecin dans la famille ;-)

    bises

    RépondreSupprimer
  34. Tu dois vraiment être très très fier de lui... En tout cas bravo à lui, c'est une chose si précieuse que de savoir (et d'y arriver) ce que l'on veut faire de sa vie
    Je t'embrasse Chrys

    RépondreSupprimer
  35. Il portait, c'est vrai, déjà très bien "le costume" !

    RépondreSupprimer

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE COMMENTAIRE!