jeudi 25 février 2010

Precious


Je voudrais vous parler d'un film qui va sortir...
adapté d'un livre que je viens de relire.


Precious Jones ( SAPPHIRE) écrit ce livre comme elle parle: avec violence, avec douleur, avec force, avec vie!!! Pour résumer: elle est violée par son père depuis l'âge de 7 ans, elle subit les attouchements et les coups de sa mère, elle est enceinte pour la seconde fois de son père!!!! Oui c'est du LOURD, du HARD, du VIOLENT et pourtant c'est plein de FORCE, de VIE et de COURAGE.

Le livre et moi:


J'ai la fâcheuse manie d'écrire la date sur mes bouquins, la date de fin de lecture. Donc c'est un livre que j'ai terminé en mars 1999, très exactement. A cette époque-là, je travaillais déjà en Segpa (ce sont des classes spécialisées en collège pour les élèves en grande difficulté). Ce livre faisait écho à ce que je vivais dans mes classes: enfants vivant des situations familiales particulières, en situation de "handicap social" important, enfants en foyer, enfants maltraités par la vie, enfants délinquants, enfants en grande difficulté d'apprentissage (pour maintes raisons), etc.... Bref des enfants que vous verrez de plus en plus dans les classes de vos enfants puisque l'Éducation Nationale restreint les budgets. (Attention, je ne dis pas qu'il faut les parquer ensemble et les isoler des autres mais tout simplement en prendre soin...)


Il faudra vous habituer, au commencement de votre lecture à quelques erreurs d'orthographe... Ohhhhh que je me souviens combien je me suis tordue les yeux et l'esprit pour comprendre les textes de certains de mes élèves!!!! Puis on s'habitue....

Le début du livre:

J'ai redoublé quand j'avais douze ans pasque j'ai fait un môme à mon père. C'était en 1983. J'ai pas été en classe pendant un an. Là, ça va être mon deuxième môme. Ma fille est Très Somique. Elles est retardée. J'avais redoublé la seconde aussi, quand j'avais sept ans, pasque je savais pas lire (et que je me pissais encore dessus)....

Precious quitte sa mère:

Mais quand je suis rentrée de l'hosto maman alle a voulu me tuer. Je m'étais dit xi a recommençait une seule fois à me tomber dessus comme ça je la crèverais. Pis quand ça arrive, quand a se lève de sur cte canapé pour me courir dessus comme une bande de cinquante nègres, je me suis tirée. J'ai pris Abdul, mes affaires et la porte. J'ai mis mon petit garçon nouveau-né dans les bras et a me traite de truie traînée pute dit qu'a va me tuer pasque j'ai foutu sa vie en l'air. Qu'a va me tuer avec "ses deux mains!". C'est comme un méga mur noir qui va me tomber sulla tronche, rien d'aute à faire que de se tirer. "D'abord tu me voles mon mari! Pis tu me fais couper la sécu!" Alle est en rage! Pas le temps de rien dire. Quand je suis de l'autre côté de la porte, je m'arrête en haut des escaliers, je la mate dur. Alle a ebcore la bave à la gueule, à déconner de son mari que j'y aurais volé. J'y dis un truc en descendant les escaliers. J'y dit, " Ton sale nègre y m'a violée. Que dalle j'ai volé grosse pouffe ton mari m'a violée y m'a violée."



Le film sort sur les écrans le 3 mars!!!



On ne naît pas tous avec le même fardeau!!!

Certains l'ont léger et vivent une enfance douce, agréable et aimante.
Peut-être certes quelques à-coups...


D'autres ont un fardeau à tirer, porter, s'accommoder...
Oui nous ne sommes pas tous sur la même ligne de départ!


Mais qui sait la ligne d'arrivée???

Là réside la liberté,
le courage,
la force,
le chemin,

la résilience (qu'on dit),

le parcours,

le hasard,

que sais-je?
Non, tout n'est pas gravé dans la pierre.



24 commentaires:

  1. J'ai lu ce livre aussi il y a une dizaine d'années. Je me souviens en avoir été fortement impressionnée. D'ailleurs j'ai tout de suite fait le rapprochement avec la sortie de ce film. Il parait que Sapphire avait refusé toutes les adaptations jusqu'ici.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu le livre à sa sortie, un grand choc à tous les niveaux...
    j'ai vu une adaptation théâtrale pas mal du tout et le film me tente beaucoup...

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce billet, je ne connaissais absolument pas cette histoire, même si je sais qu'elle court les rues. je vais regarder ça de plus près. Merci ...

    RépondreSupprimer
  4. J'ai entendu parler de la sortie du film, on a du mal à croire que cela puisse exister des familles comme ça, des vies comme ça... mais je suppose que tu dois voir ton lot de malheurs avec ton travail. J'aime beaucoup les chroniques sociales type Ken Loach, j'ai besoin d'humour sinon ce type de film me fait déprimer !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai vu ce livre à la Fnac, je ne l'ai pas pris encore, tellement le sujet me semblait dure et ce n'est pas le moment pour moi. Mais clairement le récit m'attire et ce que tu en dis m'encourage à retourner le chercher !

    RépondreSupprimer
  6. j'aime à croire que rien n'est gravé dans la pierre !!!! non nous n'avons pas les mêmes chances au depart, ni dans la vie, mais penser que nous pouvons au moins prendre les décisions qui nous permettrons de nous battre ou pas, ça ça compte !!! gros bisous

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai pas lu le livre mais j'attends ce film avec impatience!

    RépondreSupprimer
  8. j'ai lu justement un article sur télérama ! comme je ne suis pas sûr d'aller voir le film, j'aimerai bien lire le livre ! la bande annonce est terrible !

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connaissais pas du tout cette histoire, qui a l'air effectivement très dur...
    Merci de nous la faire découvrir
    Je tenterai bien de lire le livre, avant de voir le film

    RépondreSupprimer
  10. putain je suis en train de chialer comme une gosse...qu'est-ce qu'elle a du endurer la pauvre, c'est horrible, il y a vraiment des monstres sur terre, mais quel courage d'en faire un livre!

    RépondreSupprimer
  11. Jamais lu...
    Mais ces mots, ce texte me frappe...
    Mon enfance n'est pas difficile comparée à la sienne... Je peux imaginer ce qu'elle a du ressentir... Et encore, si imparfaitement...
    Je vais le voir ce film, peut-être pas au cinéma... Mais je vais le voir...

    Comment peut-on faire ça à un enfant... a son propre enfant...

    RépondreSupprimer
  12. Je me souviens de la sortie du livre, je ne l'ai jamais lu, par peur de trop de violence sans doute.... mais le film m'interpelle, il me semble que la jeune actrice est nommée aux oscar ?

    RépondreSupprimer
  13. Je ne connaissais pas ce livre. Tu m’as vraiment envie de le dévorer, espérant qu’il soit à la bibliothèque. Je n’irais pas voir le film au cinéma : je préfère lire. En plus, lorsque nous regardons un film-adaptation, je suis toujours déçue, à tel point que j’ai l’interdiction formelle de faire le moindre commentaire au cours de la projection.

    RépondreSupprimer
  14. un livre que j'ai envie de lire...avant de le voir au cinéma!...
    l'impensable est toujours horrible!

    RépondreSupprimer
  15. Pffff....Comment fermer les yeux sur ce qu'endurent certains gosses. Et que faire? Rééduquer les parents? Prendre soin des mômes?...Oui, mais qd ils ont déjà tout vu des horreurs de la vie....Ma soeur qui a longtemps été prof dans le 93 (un des pires bahuts du Blanc Mesnil) me racontait toute la difficulté "d'éduquer" des gamins qui sont violés, battus, laissés à l'abandon de la rue; Comment faire avec une gamine de 12 ans qui couche avec toute la citée et qui revient la boule à Z "pasque ma mère elle m'a tondue à cause de la sale note que tu m'as foutue sale fille de pute"....Et comment faire avec un petit gars pas bête que son père alcoolo flanque à la porte des nuits entières. Que le gosse dort comme un chien dans la cave, qu'il n'a pas ses affaires de classe et qui arrive en chialant avec sa dissert sur du pq, parce que qd même, il veut s'en sortir et pas finir comme "son salaud de nègre de père qui pue".....Oui, la vie est hard pour certains. Je le dis à mes enfants....Que faire de plus?
    Je note ce film et ce bouquin!
    ...Et je te remercie pour ce petit mot pour ma petite lecture à moi; Un huis clos avec soi même, mais aussi un éclairage assez complet sur la vie sur Mir!

    RépondreSupprimer
  16. Terrible histoire, et pourtant loin d'être unique... La résilience comme tu dis, et la vie qui malgré tout est précieuse...

    RépondreSupprimer
  17. moi non plus je n'ai jamais entendu parler de cette histoire c'est boulversant merci pour la découverte en ce qui concerne les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos j'adore ce bouquin je t'ai expliquée pourquoi sur mon blog

    RépondreSupprimer
  18. madamezazaofmars25 février 2010 16:10

    Comme je ne vais jamais au cinema mais que ce que tu viens de nous raconter dasn ce billet m' a beaucoup plu, je met le livre dans mes prochains achats. Tu ecris bien tu sais !!!

    RépondreSupprimer
  19. Je l'avais lu en 2007, je crois (emprunté à la bibliothèque). Les fautes d'orthographe et de syntaxe m'ont déroutée au début, et puis on se rend compte qu'elles sont nécessaires, que c'est ainsi qu'on ressentait la douleur de cette jeune fille, son sentiment d'être incomprise et de devoir affronter seule son existence difficile. Ce livre est dur, violent, mais bouleversant, et on y entrevoit du beau dans les dernières pages....il m'avait marquée et je n'aurais pas imaginé qu'il soit adapté au cinéma....peut-être irais-je le voir, même si la bande d'annonce versait trop dans le "mélo-drame en attente du happy end" à mon goût...mais on ne juge pas à un simple trailer....

    RépondreSupprimer
  20. J'ai entendu parler du film mais je ne savais pas du tout qu'il y avait avant un livre !
    Merci pour cette découverte Chrys! ( c'est drôle en ce moment je suis en train de lire un livre sur la résilience !) Dis moi tu as arrêté la segpa ( si j'ai bien compris tu es en maternelle maintenant ?) Pourquoi ce grand saut ?

    RépondreSupprimer
  21. @ Bulles d'infos: oui effectivement je crois avoir lu qu'elle refusait...

    @ Carole: je ne savais pas pour le théâtre!

    @ Faustine: de rien

    @ Leoetlisa: j'ai quitté la segpa 1/ parce que je me suis faite agressée et 2/ la problématique de ces enfants commençait à m'user GRAVE!!!!

    @ Océane; tu peux aussi attendre que ce soit le moment pour toi!!!

    @ ecnerolf: notre petite part de liberté!!

    @ L'épice: je pense qu'il donne une claque!

    @ Voyelle: le livre est terrible!

    @ Didoune: oh il n'y a pas d'ordre, tu peux aussi lire le bouquin après!!!

    @ lauvergnate: l'horreur donne du courage!!!

    @ Aenya: la question du comment ne se pose guère à eux ni du pourquoi...

    @ anyuka: il y a une nomination oui

    @ Cécile MSN: pourtant il existe de bonnes adaptations!

    @ kat: l'impensable oui

    RépondreSupprimer
  22. @ sophielastyliste: prendre soin des blessés de la vie (sans misérabilisme) et leur offrir un enseignement digne de ce nom (un enseignement exigeant)...

    @ Sylvie: c'est d'ailleurs la force de ce bouquin: la force de la vie!

    @ Une parisienne très très chic: je viens te lire....

    @ Zaza: ohhhh mais toi aussi yu sais!!! Avec toujours plein d'humour!

    @ Angie: oui tout à fait les erreurs orthographiques sont nécessaires et font partie du récit!!!

    @ Marie-Hélène: depuis quelques temps, je m'usais de ces adolescents difficles et puis il y a eu l'agression, alors j'ai plié bagage....

    RépondreSupprimer
  23. c'est super dur la segpa et pas bien reconnu ! Merci pour ta réponse, avec le recul je me dis que j'ai été un peu indiscrète !

    RépondreSupprimer
  24. Enfin lu, j'ai longtemps hésité et puis je l'ai emprunté et j'ai été scotché! Je ne sais pas quoi en penser, évidemment ce genre d'ouvrage se doit d'être écrit pour dénoncer certaines réalités, mais je ne l'ouvrirai sans douté plus jamais parce que le sentiment de malaise que j'ai ressenti en le lisant été insoutenable! Je me suis demandée comment est-ce possible et puis, comme tout ce qui relève de la barbarie humaine j'ai admit que je ne comprendrai jamais.

    RépondreSupprimer