mardi 2 février 2010

Vincere


VINCERE

Résumé en quelques mots: Benito Mussolini rencontre Ida. Par amour pour lui, un amour passionnel, elle sacrifie tout, elle vend tout et s'offre entière à lui. Avec son argent, il fonde un journal: Il Popolo d'Italia. Avec elle, Mussolini a eu un enfant, un garçon. Marié avec une autre, il l'abandonne, la fuit. Il la fera enfermer car trop revendicatrice, trop invaincue. Elle meurt dans l'asile comme son fils d'ailleurs.


L'envie de partir en plein milieu d'un film.

Cela arrive rarement.


Que s'est-il donc passé?

- VINCERE est un film excessivement démonstratif et cette démonstration tombe royalement dans la caricature. Les scènes de l'"hospitalisation" de Mussolini blessé sont franchement agaçantes: les images de sa femme à son chevet, sa colère quand Ida est là (on n'y croit pas), les parallèles répétitifs avec les images d'Eisenstein (c'est bon, on a compris), la reconnaissance surréaliste de la Nation (attention les projecteurs sur la scène, tout se fige aux alentours)... L'excès de symbolisme m'agace. Comme s'il fallait forcer le trait, tirer sur toutes les ficelles pour que nous, simple gens assis dans la salle de ciné, on comprenne bien ce que le réalisateur veut nous mettre dans le ciboulot!

- De la même façon, j'ai moyennement aimé ces titres qui s'affichent régulièrement, comme des titres de chapitre: SARAJEVO, GUERRE, etc...

- On peut croire également que Mussolini a "réussi" à monter son journal (Il popolo d'Italia) uniquement grâce au fric d'Ida! Ce qui n'est absolument pas le cas!!!! J'ai la sensation que le réalisateur a pêché par excès de démonstrations en tous genres.

- Oui j'ai aimé revoir des scènes du Kid mais à quoi bon utiliser ce film pour souligner la douleur de la séparation mère/fils? Allez Charlot, c'est toujours un plaisir de te voir quand même!!!!
- Oui, on a compris le lien avec Eisenstein, ce n'est pas la peine de nous mettre en plus un crâne humain sur le bureau!!!!! Oui quand elle a un "entretien" avec le psy de l'asile!!!!

- Oui, j'ai aimé revoir des scènes authentiques des discours de Mussolini. Oui, ça fait peur de voir une foule hurlante face à lui, faire le salut, oui ça fait peur de le voir hurler, parler, gesticuler... On ne connaîtrait rien de l'histoire, on croirait à une scène surréaliste! Des piqûres de rappel, c'est important! Oui ça fait peur de constater qu'un peuple entier applaudissait à cette folie. C'est bon de le rappeler. Dans le film, plus il s'éloigne d'Ida, plus il devient ce Mussolini qui a laissé sa marque dans l'histoire. Plus il s'éloigne d'Ida, plus les images d'archives prennent le relais aux images de Mussolini joué par l'acteur. Mussolini devient intouchable.

- Dommage que l'acteur (Filippo Timi) joue à la fois le père et le fils. Par contre, il joue superbement!


- Oui j'ai pensé à un certain Berlu... en me disant: "Ahhhh ces Italiens!!!" Mais tout en sachant que l'Italie est bien ancrée en France... Non??? Enfin bref!


Pour terminer, je vous dirais que VINCERE est un film pour critiques de cinéma!!! Il y a plein de trucs à décrypter. Il y a de quoi analyser à fond, des images très esthétisantes, des symboles à gogo, des clins d'œil aux anciens, etc... Mais justement, pour moi, il en fait trop!!!!


Vous l'avez vu???


14 commentaires:

  1. nan pas vu ! bon et la encore moins envie !! haha bizouilles

    RépondreSupprimer
  2. Je ne l'ai pas vu...
    J'ai peur que ce soit un peu dur!

    RépondreSupprimer
  3. Au risque d'avoir l'air débile, les films pour critique je n'y arrive pas. J'aime les films faciles à regarder, simples, avec de jolies images pour me faire faire de jolies rêves ...
    Mais bon je sais c'est nul, le cinéma c'est aussi la culture !

    RépondreSupprimer
  4. Non, je ne l'ai pas vu et je n'en avais pas entendu parlé non plus. Mais je ne suis pas forcément au top du suivi des sorties ciné ! ;-)

    Il a l'air intéressant tout de même ce film, surtout par son côté "piqûre de rappel", comme tu l'as souligné.
    Tu as vraiment failli partir au milieu du film ??? Pourtant, tu n'en dis pas que du mal, c'est donc que tu as trouvé des intérêts dedans, dont tu nous fait part.

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai certainement pas tout décrypté, mais j'ai aimé ce film racontant un secret que l'histoire officielle ne dit pas. Cette première épouse légitime ne se rendant jamais et revendiquant haut et fort sa vérité. Giovanna Mezzogiorno est parfaite dans ce rôle.

    RépondreSupprimer
  6. Tiens , je n'avais même pas vu qu'il était sorti ! Mon programme ciné étant plutôt rempli , je crois que je vais tenter de le télécharger !

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai pas vu et au départ quand j'ai lu le début du résumé j'ai bien eu envie de le voir... Mais c'est après que ça se gate! Moi la caricature, c'est pas mon truc! En trout cas, si je peux te dire une chose c'est que tu fais de superbes critiques, bien construites, bien exxpliquées et pas "pompante" franchement mercii ce fut un bon moment!

    RépondreSupprimer
  8. Cela me fait penser , sutout en ce qui concerne la créativité artistique ( ciné , roman ect.) à ce dicton qui remonte ,suivant les chercheurs soit au moyen âge ou au XII ème siécle ):
    "L'enfer est pavé de bonnes intentions."
    A méditer !!!

    RépondreSupprimer
  9. Non je ne l' ai pas vu, d' ailleurs je ne vois jamais aucun film, t'as pas remarqué ?

    RépondreSupprimer
  10. Non je ne l'ai pas vu mais je voudrais le voir, je suis italienne.Tu as oublié Giovanna Mezzogiorno qu'est une des meilleures actrices italiennes. Au regard de Berlusconi, évidemment nous n'avons pas appris encore.

    RépondreSupprimer
  11. @ ecnerolf: ohhh il est tout de même intéressant.

    @ Sylvie: dur, non, je ne pense pas.

    @ Libelul: non ce n'est pas nul. Le cinéma a différentes facettes... qu'on apprécie ou pas!

    @ Céline: oui oui, évidemment qu'il est intéressant pour diverses raison que je n'ai pas toutes développées. Mais effectivement l'excès dans le symbolisme m'agace parfois!!! Puis quelques scènes qui n'avaient pas contenance. Comme une démonstration pour ados qui ne connaissent pas l'Histoire... Il faudrait presque le revoir pour étayer davantage la critique!!!!

    @ Anonyme: Oui, c'est vrai, je n'ai pas insisté sur l'excellent jeu de l'actrice!!!!

    @ Isa: Et tu le regarderas tranquille chez toi!!! Cooooooool.

    @ marinadolls: merc à toi pour ce gentil commentaire!!!!

    @ Michel: dicton d'ailleurs qui mériterait d'être utilisé pour comprendre maintes situations (et pas uniquement dans le domaine artistique).

    @ Zaza: oui, j'ai remarqué... Mais si cela te manque, il demeure le streaming....

    @ Laura: oui, c'est évident que l'actrice est formidable et je n'ai pas mis l'accent sur son excellente "incarnation"!!!!!

    RépondreSupprimer
  12. Ou quand trop, c'est trop semble-t-il ? Bon, je ne le note pas celui-là alors...

    RépondreSupprimer
  13. @ Chouyo: sauf si tu recherches matière à analyser.

    RépondreSupprimer

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE COMMENTAIRE!