mardi 4 janvier 2011

Le dessin du bonhomme

A l'école maternelle, les enfants dessinent régulièrement. Au moment de l'accueil, il y a toujours une table avec feuilles et feutres pour que les enfants s'installent à leur arrivée et, s'ils le souhaitent, dessinent librement. Cette table est TOUJOURS occupée. Les enfants ne se lassent jamais de dessiner (si tant est qu'on leur en laisse l'espace, le temps et l'opportunité de le faire). Tout en dessinant, c'est l'occasion de discussion entre eux.  C'est  vraiment dommage que par la suite, en grandissant, cette phase d'accueil n'existe plus (en raison des contraintes de temps et d'apprentissages)! Je suis certaine qu'on perd quelque chose tant sur le plan des rapports humains que sur le plan artistique. 



Quelques parents, parfois, s'inquiètent du dessin du bonhomme de leur enfant. Il ne serait pas assez "évolué", il manquerait quelque chose, etc... Il arrive même que l'enseignant(e) alarme sur ce point!!! C'est aller bien vite en demeure! Un soi-disant retard dans le graphisme du bonhomme ne signifie pas un retard de développement des capacités intellectuelles. (Sources)

L'évolution du bonhomme



Avant 18 mois, on parle de traces et non pas de dessins: 
"On parle dans un premier temps de traces et non pas de dessins. En effet on ne peut parler de dessin que dans la mesure ou la trace devient le motif du geste, ce qui n'est pas le cas dans un premier temps. Effectivement, avant le 18ème mois de la vie, c'est l'activité motrice de l'enfant qui produit une trace et cette trace est ensuite soumise à son regard. La trace est alors l'enregistrement fortuit de son activité physique." (Sources)

  • Vers 3 ans: le bonhomme "têtard": un rond représente à la fois le corps et la tête. Deux bâtons sont ajoutés pour les bras ou les jambes. Les détails du visage (yeux, nez, bouche) ne sont pas toujours présents. Ce bonhomme "têtard" peut persister jusqu'à 5 ans sans que cela soit "anormal"!!! Il faut se méfier des normes en ce domaine.
  • Vers 4 ans: le bonhomme "têtard" s'enrichit de détails: les yeux, le nez, la bouche, les cheveux, le sexe, les doigts.
  • Vers 5-6 ans: apparition du tronc (l'enfant dessine un second cercle), il multiplie les détails comme le nombril ou les tétons. Les proportions restent encore aléatoire (des bras très longs par exemple), le nombre de doigts exagérés...
  • Vers 6 ans: le bonhomme est complet, parfois habillé.  On passe du bonhomme au personnage. Les proportions  s'affinent pour beaucoup. La contextualisation prend de l'importance, le bonhomme s'inscrit dans une situation. Le dessin du profil apparaît.


« Le dessin d’enfant suit la même évolution, qu’il soit occidental, africain, asiatique... Il est universel. » 
Edwige Antier
Chaque enfant a son propre rythme de développement. Fuyons les carcans de pensée qui enferment dans des normes. Chaque enfant est différent, il n'existe pas d'enfant "standard" ou "parfait". Un dessin du bonhomme peut être un indicateur, parfois, mais il est à lire dans un contexte, une histoire, une problématique familiale. Ne jouons pas au psychologue que nous ne sommes pas.

Voici un aperçu du dessin du bonhomme dans ma classe de moyenne section (en décembre).

Du bonhomme "têtard" à l'apparition du tronc...







Pour en savoir plus, voici les documents que j'ai consultés:

Je terminerai avec ce dessin du bonhomme 
d'un de mes élèves de moyenne section...


Surprenant, n'est-ce pas? 

Mais là, nous entrons dans un "autre" monde... Celui de la différence. Comme quoi, un simple dessin de bonhomme ne dit pas tout!

Belle journée à vous




POUR VOIR TOUT MON TRAVAIL DANS MA CLASSE,

CLIQUEZ ICI


57 commentaires:

  1. Superbe post!
    Je ne trouve pas mes mots! quelle géniale instit tu fais...

    RépondreSupprimer
  2. *** L'enfant s'exprime tant à travers le dessin ! Comme tu le dis si bien c'est dommage que par la suite on ne leur donne plus aussi souvent cette opportunité ! J'aime beaucoup ta publication Chrys !!!! merci pour toutes ces infos et pour tous ces dessins d'enfants ! :o) GROS BISOUS !!!! ***

    RépondreSupprimer
  3. Que c'est juste. Tout le monde ne peut pas entrer dans le même moule. Et pourtant ce n'est pas pour ça qu'untel est "mieux" ou "moins bien".

    RépondreSupprimer
  4. Dans mes anciennes lectures de jeune parent, j'avais lu quelque part que "l'enfant ne dessine pas ce qu'il voit mais ce qu'il sait" et trouvé la formule assez juste. Les premiers bonhommes apparus sous le crayon des mes petits sont précieusement gardés... Et même des "cahiers du bonhomme", fait sur les 3 années de maternelle par deux d'entre eux. C'est touchant de les voir grandir à travers ces traits...

    Merci Chrys pour ce beau post.

    RépondreSupprimer
  5. J' adore cet article, c'est bien expliqué, bien illustré, ça me petmet de remettre les dessins de l' empereur a leur juste place. Tu veux pas etre sa maitresse ? ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Il est génial ce post ! Je viens d'apprendre plein de choses passionnantes.
    Je me souviens très bien de la fameuse table ou je pouvais dessiner. Je ne me faisais pas prier pour y aller.
    Bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
  7. Bel article! Je t'avouerai que c'est grâce à un de ces dessins fait à l'école que j'ai compris que j'étais devenue trop étouffante pour mon fils et ne laissais pas assez de place à son père qui était tout petit dans un coin! J'ai changé de comportement du jour au lendemain! On en rit maintenant que ce petit va devenir père à son tour! Merci les dessins à l'école!

    RépondreSupprimer
  8. Les enfants du monde entier semblent avoir le même trait et le même sujet. Merveilleux ton "reportage".
    Belle journée, bises.

    RépondreSupprimer
  9. J'adore ! Dois faire un billet sur les 1ers dessins de mon Grognard. ;)

    RépondreSupprimer
  10. Je suis en plein dedans avec mon fils qui est en moyenne section... et une maîtresse un peu alarmiste car il est loin d'être au point au niveau graphisme! Ton billet est plutôt rassurant. D'ailleurs, je trouve que les incursions que tu nous proposes chaque fois dans le monde de l'enseignement sont vraiment passionnantes!

    RépondreSupprimer
  11. je trouve ton billet super, je le mets dur Le B

    RépondreSupprimer
  12. Léo n'est pas super doué en graphisme mais j'adore ses rares bonhommes, de vrais tétards !!

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour cet article très très intéressant ! Bonne journée Chrys des Poum bisous ;-)

    RépondreSupprimer
  14. J'ai beau connaitre un peu tout ça ce qui m'amuse toujours autant c'est l'importance du nombril....:-)

    RépondreSupprimer
  15. Bravo pour cet article, Chrys, c'est passionnant !! J'ai suivi l'évolution des dessins de Mon Grand avec un immense intérêt, depuis peu il se met à dessiner des "scènes" entières !

    RépondreSupprimer
  16. Tu as l'air très passionné et très impliqué par ton rôle d'institutrice ...bravo !! Mes deux bout'chous sont en PS et GS ...c'est dire si je me sens concernée !!

    RépondreSupprimer
  17. Mais euh mon fils en moyenne section fait des mains et des muscles sur ses bonhommes mais compte pas à l'envers:p
    Merci pour ce billet. C'est vrai qu'on a tendance à comparer mais les progrès arrivent d'un coup c'est dingue mon fils faisait des bonhommes très simples il y a 3 semaines et là il s'est lancé c'est fou!!

    RépondreSupprimer
  18. Je confirme qu'il n'y a aucune corrélation entre un quelconque et relatif "retard" au niveau du graphisme et le développement intellectuel de l'enfant.
    Mon fils en est une preuve ! ;-)
    Enfin, il s'améliore en ce moment. Il dessine des chiens, sauf que ce qu'on prend pour une jolie langue qui pend, c'est le nez !

    J'adore les bonhommes des enfants. Quand ils se mettent à faire des détails et à ajouter de la couleurs, c'est trop mignon !

    RépondreSupprimer
  19. J'adore les bonshommes de Cédric : ils doivent voir bien loin par delà les montagnes et les océans avec leurs grandes jambes... Des bonshommes de rêveur !!!

    Merci pour ce magnifique billet !

    *

    RépondreSupprimer
  20. Chouette article ! L'an dernier ils ont fait des torchons avec tous les bonhommes de l'école et c'était chouette de voir l'évolution petite, moyenne, grande section !

    RépondreSupprimer
  21. je donne des cours de dessin en primaire et suis etonnée des differences!serait ce aussi une sorte de don?

    RépondreSupprimer
  22. J'ai gardé précieusement des dessins
    de mes 3 grands !!
    et je suis d'accord avec toi
    leurs dessins nous parlent ......
    mais ne disent pas tout !
    maintenant, je m'intéresse
    aux traces de mon petit fils
    qui vient d'avoir 2 ans !

    RépondreSupprimer
  23. C'est très intéressant, et c'est vrai les dessins sont très révélateurs chez les enfants...

    RépondreSupprimer
  24. Salut Chrys et merci pour tes mots et ton soutien. Peut-être tu as raison, mais je NE VEUX PAS faire de la pub de ce site.
    Voici le lien http://www.yanidel.net/
    À toi de juger.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  25. je suis heureuse de voir que mon fils est pile poile dans la tranche bonheur tetard avec details ce qui va avec son age!!! merci chrys

    RépondreSupprimer
  26. j'aime beaucoup lire tes reflexions sur ton travail...c'est marrant, mes fils n'ont jamais voulu dessiner de bonhomme. P, pendant tres longtemps, ne dessinait que des maisons avant de passer seulement aux avions, T s'est dessine pour la premiere fois cette annee (je le garde precieusement celui la...)...sinon pas de bonhomme non plus mais des avions et des avions et encore des avions...

    RépondreSupprimer
  27. Une vraie professionnelle Chrys...
    Tu as raison de souligner que la contrainte des apprentissages mettent à mal ce temps de dessins libres. L'enfant ne sachant ni lire ni écrire s'exprime énormément par ses dessins. Il faut toujours être prudent et ne pas catégoriser... J'ai vu des psychologues scolaires aller un peu vite en besogne pour poser un diagnostic...
    Très bel article. BRAVO !!!
    BISOUS.

    RépondreSupprimer
  28. mini-miss a toujours sur son bureau des feuille et des feutres car elles adore dessiner et moi, j'adore ses dessins qui commencent à ressembler à quelque choses ;-)

    RépondreSupprimer
  29. Très intéressant cet article chrys ! Merci ;o)

    RépondreSupprimer
  30. Merci pour cette réflexion... qui me conforte dans l'idée qu'à chacun son rythme... chacun son histoire et sa vision de son corps...

    RépondreSupprimer
  31. C'est touchant tous ces bonhommes... je trouve.

    RépondreSupprimer
  32. Ceux que je dessine sont encore comme ça. Il n'y a donc pas de quoi s'inquiéter. Ouafr ;-)

    RépondreSupprimer
  33. Petit bonhomme deviendra grand...

    RépondreSupprimer
  34. Ah, pas mal. Il semble que mon fils ait quelques mois de retard sur le dessin du bonhomme. On ne va pas lui en vouloir puisqu'il est bilingue et commence a lire en français (la lecture en anglais est un peu plus développée). C'est marrant les parents qui ne laissent pas les enfants se développer à leur rythme. Très américain, ici les gens sont tellement compétitifs que c'en est ridicule...

    RépondreSupprimer
  35. je ne retrouve pas ton adresse mail, peux-tu me la donner ?

    RépondreSupprimer
  36. C'est génial ce post! ca m'a fait penser à des dessins de ma fille chez les petits l'an dernier! je te laisse découvrir! ;-)
    http://airdemaman.over-blog.com/article-des-dessins-memorables-64286412.html

    RépondreSupprimer
  37. Des dessins empreints de candeur et d'innocence, qui me rappellent les miens.... merci pour ce moment de douces pensées et très bonnes soirée :-)....

    RépondreSupprimer
  38. on apprend toujours quelque chose chez toi...même si le mien a dépassé le stade des bonhommes!d'ailleurs, il ne dessine plus!

    RépondreSupprimer
  39. ah comme j'aime l'innocence des enfants du monde entier !!!
    et comme j'aime ton post !
    et comme j'aimerais que tu sois la maitresse de ma fille !!!
    et comme je te remercie de toutes tes participations à mes mardis !!!

    RépondreSupprimer
  40. très beaux bonhommes ! ils sont vraiment adorables les dessins de tes petits élèves !

    RépondreSupprimer
  41. génial ton billet, et rassurant par rapport à un fiston dont on a dit parfois que le graphisme était en retard

    RépondreSupprimer
  42. Ton billet réveille en moi des tas de souvenirs et bien sûr montre que les générations passent et les bonzhommes restent les mêmes depuis des temps immémoriaux, ceux de l'âge des cavernes !
    C'est drôle, ce besoin de se représenter qui nous vient d'on ne sait où !
    Je ne me rappelle pas spécialement des bonzhommes dessinés par ma fille, mais ceux de mon fils étaient très drôles et n'ont pas évolué de la petite enfance à l'âge adulte. Tout au long de sa scolarité, il a dessiné les mêmes personnages, mi-homme,mi-fourmi. Cela ne l'a pas empêché de réussir dans ses études et ailleurs. Comme quoi, on peut être sous-doué en dessin (enfin, d'un point de vue académique) et doué pour la vie !
    Bravo pour ce billet très intéressant.

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour Chrys,
    Un bonheur de découvrir les hommes pomme de terre de ta classe, et de suivre le cours en developpement en capacité de dessins... une riche leçon qui nous ramène à nos origines, quand nous aussi faisions les premiers gestes maladroits pour tracer un quelconque figure...

    Je pense que tu exerces un des metiers les plus fascinants qui existent, celui d'aider des petits démarrer leur propre chemin... cela doit être par des années lumières plus intéressant que les metiers de grand que St Exupery a décrit dans le Petit Prince, comme homme d'affaires, par example...

    Bonne année Chrys !

    RépondreSupprimer
  44. J'aime les dessins d'enfants ! Pour l'instant je garde encore le petit dernier, à peine 22 mois, pas encore de bonhomme sur le papier !
    Bises, tous mes voeux pour 2011, et qui sait, peut-être le plaisir de partager un moment ensemble au cours de cette année...
    françoise

    RépondreSupprimer
  45. Génial, génial, génial, j'adore ta façon de dire "Arrêtez avec vos normes à deux balles" ! Et merci pour toutes les explications, bises.

    RépondreSupprimer
  46. Très intéressant ce post ! J'aime beaucoup cette citation d'Edwige Antier: « Le dessin d’enfant suit la même évolution, qu’il soit occidental, africain, asiatique... Il est universel. »
    Alors gardons le plus longtemps possible notre côté "enfant" !
    Merci pour toutes ces explications, très instructives ! Bises

    RépondreSupprimer
  47. Merci Chrys pour cet article très intéressant .

    RépondreSupprimer
  48. Je retrouve des prénoms que j'ai ds l'école où je bosse les parents ne sont pas très inventifs ^^
    mais les bonhommes sont vraiments beaux , moi j'adore voir les enfants déssinés leurs bonhomme et expliqué les déssins qu'ils font, même si parfois on ne voit pas la même chose qu'eux.
    c'est un moment que j'adore.

    RépondreSupprimer
  49. Je retrouve avec un immense plaisir le monde dans lequel j'ai vécu pendant toute ma carrière.
    Bravo

    RépondreSupprimer
  50. Émouvant le premier bonhomme ! La maitresse de Lucie les a justement affichés. C'est amusant de voir toutes les interprétations.
    Ton article est non seulement intéressant, mais il peut aussi être rassurant pour les parents.

    RépondreSupprimer
  51. J'ai fait un petit lien sur mon blog avec cet article.
    http://indianim.free.fr/spip.php?article46

    RépondreSupprimer
  52. Bonjour,
    Merci pour ce billet très intéressant. J'ai adoré voir les dessins des enfants de votre classe.
    A l'école maternelle, ma fille dessine un bonhomme chaque mois dans un cahier. Je trouve superbe de voir l'évolution. De plus, les enfants utilisent des techniques différentes tous les mois pour faire leur bonhommes- dessin, collage, peinture, cire etc

    RépondreSupprimer
  53. Gardez les gribouillages de vos enfants, ils parlent d'eux !
    Proposez-nous des perles... esthétiques, comiques, étonnantes, précoces...
    (abstraits, bonhommes ronds, bonhommes têtards...) ainsi que des liens sur le sujet !https://www.facebook.com/GribouillagesDenfants

    RépondreSupprimer
  54. J'ai partagé sur ma page Facebook "Gribouillage d'enfants" un dessin.
    https://www.facebook.com/GribouillagesDenfants

    RépondreSupprimer
  55. Au sujet du dernier dessin, l'agencement de ses chiffres et les changements de couleurs, cet enfant, serait-il "synesthète numérique"? Un trait qui va souvent avec la surdouance, l'autisme... http://www.garr.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=103%3Aje-suis-synesthete&catid=34%3Aarticles&Itemid=85

    RépondreSupprimer
  56. Bonjour,
    merci d'avoir partagé tous ces dessins d'enfant, j'adore observer les dessins d'enfants. Je bricole souvent avec mes filles ( 5 et 1 an) c'ets vrai que la grande de 5 ans ne se lasse jamais de dessiner, colorier, bidouiller des tracés et des trucs dans ses petits carnets... J'adore aussi voir l'exposition des dessins de toute la classe à l'école maternelle, c'est extra et es enfants sont si fiers!
    merci pour le partage!

    RépondreSupprimer
  57. Coucou..
    Je suis une arrière grand mère..
    ma petite fille Zélie est professeur des écoles dans l'Allier.. elle a un petit garçon prénommé Léon. je suis enchantée de découvrir les travaux que vous faites dans vos classes de petits et de moyens. Je fais passer à Zélie votre blog elle aime beaucoup.
    C'est par hasard que je vous ai découvert et suis enchantée de voir votre travail!
    merci beaucoup.. Je vous souhaite une belle soirée!

    RépondreSupprimer

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE COMMENTAIRE! ÉCRIVEZ QUELQUES CHIFFRES POUR TENTER DE BROUILLER LES ROBOTS MENTEURS!