samedi 1 novembre 2014

La petite communiste qui ne souriait jamais

Quatrième de couverture:

Fascinée par le destin de la miraculeuse petite gymnaste roumaine de quatorze ans apparue aux JO de Montréal en 1976 pour mettre à mal guerres froides, ordinateurs et records au point d’accéder au statut de mythe planétaire, la narratrice de ce roman entreprend de raconter ce qu’elle imagine de l’expérience que vécut cette prodigieuse fillette, symbole d’une Europe révolue, venue, par la seule pureté de ses gestes, incarner aux yeux désabusés du monde le rêve d’une enfance éternelle. Mais quelle version retenir du parcours de cette petite communiste qui ne souriait jamais et qui voltigea, d’Est en Ouest, devant ses juges, sportifs, politiques ou médiatiques, entre adoration des foules et manipulations étatiques ? Le roman acrobate de Lola Lafon, aussi audacieux que les figures de l’enfant entrée dans la légende, rend l’hommage d’une fiction à celle-là même qui permit aux petites filles de l’été 1976 de rêver, elles aussi, de s’élancer vers le ciel.

Ma lecture (que je devrais appeler "mon écoute"). J'ai reçu cet audiolib dans le cadre de l'opération MASSE CRITIQUE organisée par BABELIO.

S'agissant d'un audiolib, le lien se fait différemment qu'avec l’objet de papier. Tout d'abord, il y a un aspect matériel incontournable. Un audiolib est un CD. Hélas, ma chaîne ayant quelques années, elle ne lisait pas le format MP3 du CD. Donc obligation pour moi de n'écouter ce livre que sur mes ordis ou en voiture. Dommage. Un livre se glisse dans le sac et s'ouvre partout (dans la salle d'attente chez le dentiste par exemple)... Par contre, il y a un avantage avec ce CD, je pouvais l'écouter en conduisant ou en repassant.

Par contre, impossible pour moi de m'allonger sur mon canapé et écouter l'histoire dans la même position que si je lisais. Finalement j'ai beaucoup plus de mal à être attentive en écoutant un audiolib qu'une personne qui serait bien présente ici et maintenant et qui me raconterait l'histoire! Du coup, j'ai le sentiment que ce n'est pas un format qui me convient vraiment (sauf pour de longs trajets en transport)!

L'autre aspect, sympathique celui-là de l'audiolib, ce sont  les BONUS!!! Comme avec un dvd.

Voilà pour la forme. 
Du côté du contenu...


J'ai apprécié le côté documentaire de ce roman: la vie des jeunes gymnastes roumaines, celle de Nadia Comaneci, son quotidien, ses exploits sportifs, les entraînements, la société totalitaire de Ceausescu, sa fuite... J'ai trouvé ça très intéressant!

L'auteur, Lola Lafon, a introduit dans le roman trois aspects d'un récit: d'un côté un récit biographique de Nadia Comaneci, d'un autre un entretien fictif entre l'auteur et Nadia C et enfin une quête journalistique de l'auteur.  L'auteur parle de fiction rêvée dans l'avant-propos. Le seul bémol concerne donc cette relation fictive entre l'auteur et Nadia C et l'enquête de type journalistique: on ne sait pas si les éléments avancés sont totalement ou en partie fictifs et inventés ou bien tirés de la réalité. Le fait que l'auteur s'intègre au récit nous ferait penser qu'il s'agit d'une relation et de faits réels  alors qu'il s'agit d'une astuce de romancier. C'est ce que l'auteur explique dans les bonus à la fin du CD mais c'est un questionnement qui m'a gêné durant l'écoute. 

MERCI BABELIO!

Un livre à retrouver sur Babelio


6 commentaires:

  1. Ah ben là pour le coup tu m'apprends quelque chose... j'ai lu ce roman en format papier et ce n'était pas du tout précisé que les entretiens avec Nadia étaient fictifs ! Du coup ça enlève une grosse partie de l'intérêt du roman, venant des réactions de Nadia... je suis déçue :(

    RépondreSupprimer
  2. J'ai aimé ce livre car j'ai replongé dans l'univers gymnique que j'ai fréquenté de longues années.

    RépondreSupprimer
  3. Notre commentaire s'est-il perdu ? Nous allons donc recommencer :)
    Bâtir une fiction à partir de personnages réels et de faits semble à la mode (cf notre dernier article http://wp.me/p2H2o8-5bV), cela est assez déroutant.

    RépondreSupprimer
  4. J'écoute beaucoup d'audio livres et ça requiert une attention plus forte qu'un livre papier, tu as raison. C'est amusant cette remarque quant au système de narration du livre, moi, je le savais d'emblée et du coup, ça n'a jamais été un problème mais tu n'es pas la seule à avoir fait cette remarque.

    RépondreSupprimer
  5. Cette histoire me fait penser à un livre que j'ai lu récemment , où il est également question d'une gamine qui est projetée dans un pays communiste et qui va devenir gymnaste (et un bon petit soldat du régime, au passage). Le récit de la petite fille est entremelé avec celui de sa mère,qui voit sa fille se faire embrigader sans pouvoir agir. J'ai trouvé le bouquin chez gilbert jeune:
    http://librairie-en-ligne.gibertjeune.fr/GIBERTJ/fr/BOOK/zlato-irene/la-dictature-a-fait-de-ma-fille-mon-ennemi,53328455.aspx

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Chrys,
    je n'arrive pas à fixer mon attention avec les livres audio...
    J'avais noté ce livre pour l'avoir en version papier.
    Bon WE

    RépondreSupprimer

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE COMMENTAIRE!