mardi 30 novembre 2010

Ecrire un petit livre avec son enfant hospitalisé

Quand son enfant va être hospitalisé, on a toujours une petite (ou grande inquiétude). Quand cette hospitalisation n'est pas faite en urgence en raison d'un accident ou d'une maladie, on a tout le temps de la préparer. Cela rend la chose moins dramatique pour les parents et moins angoissante pour l'enfant. On peut donc anticiper cette séparation et l'aider à vivre au mieux les événements. Même si l'enfant a l'habitude de dormir hors de la maison (chez les grands-parents, chez les copains, etc..), dormir à l'hôpital, hors du cadre sécurisant de l'entourage familial, peut être fragilisant. 

C'était en 1996, mon fils devait subir une petite intervention chirurgicale qui nécessiterait une nuit à l'hôpital et une anesthésie. Il avait six ans, il venait d'entrer au CP. Nous avions préparé diverses choses qui le rassureraient: un ou deux livres qu'il aimait particulièrement, quelques petits jouets, de quoi dessiner, etc... Nous avions discuté du déroulement. Il savait quand je serai (ou pas) avec lui. Il était déjà très intéressé par tout ce qui avait un rapport avec la médecine mais sa petite inquiétude demeurait.

A cette période, il aimait déjà "écrire" des petites histoires. Parfois je pliais quelques feuilles A4 en deux et les reliais entre elles en les agrafant. Il dessinait les illustrations et j'écrivais, l'histoire sous sa dictée. Je reprenais légèrement quelques tournures de phrases qui dites à l'oral étaient correctes mais ne passaient pas à l'écrit. Alors, l'idée d'écrire un petit livre de l'hospitalisation vint tout naturellement. En voici quelques extraits.


Le titre est "LIVRE DES VACANCES" car l'hospitalisation eut lieu pendant les vacances scolaires. J'écrivais donc sous sa dictée. Quand ses phrases étaient trop alambiquées, je lui proposais une autre façon de dire la même chose. S'il était d'accord, j'écrivais.



Comme il venait d'entrer au CP, la maîtresse avait demandé (lors de la réunion de rentrée) si les parents pouvaient, parfois, chercher avec l'enfant des mots qu'il parvenait à lire seul. Du coup, de temps en temps, je proposais à mon fils d'en rechercher dans des magazines et il les collait dans son petit livre. 



Écrire les petites choses: le repas, le personnel médical qui passe, ce qu'est l'anesthésie, la crainte de l'opération, etc... Écrire tout cela, c'est déjà se sentir un peu plus fort. 




Voilà, l'opération est passée!!!
Tout va bien, 
on peut rentrer à la maison et se faire dorloter.
Retrouver sa chambre, ses jeux et ses copains.




Ce petit livre, je le garde soigneusement. Quand mon fils aura terminé ses études de médecine, dans quelques années... Je serai émue de le lui montrer!

Voilà Moo, le souvenir médical que je voulais partager avec toi et avec toutes celles et ceux qui sont de visite par ici. 

Et puis j'ajouterais qu'il existe un site qui permet aux parents de préparer cette hospitalisation, un site que je vous conseille de visiter: 


Je vous souhaite une belle journée!!!

38 commentaires:

  1. *** Bonjour Chère Chrys ! pour avoir aidé pendant plusieurs mois les enfants hospitalisés au Sénégal, je sais combien le temps et long pour les enfants qui séjournent à l'hôpital !
    Je vais aller sur le lien que tu nous donnes, ce n'est pas parce que je ne suis pas concernée personnellement que ça ne m'intéresse pas.
    Ton fils a bien écrit, bien dessiné, bien collé, bien composé, il s'est exprimé ainsi et je trouve cette démarche très belle !
    Merci à toi Chrys et passe une belle journée même s'il fait très froid aujourd'hui ! ***

    RépondreSupprimer
  2. C'est une très chouette idée, gardes bien précieusement ce petit livret, il va adorer le revoir dans 20 ans !

    RépondreSupprimer
  3. C'est super ce petit livre, tu peux ête fière de ton fils, et tu pourras lui offrir quand il passera sa thèse^^!

    RépondreSupprimer
  4. C'est une très jolie idée qui a dû beaucoup l'aider, bravo Chrys !

    RépondreSupprimer
  5. il faut que j'aille voir ça, loulou 1 a de gros soucis aux yeux et on sent que plus le temps et les examens passent, plus le chirurgien veut operer, jusque la on éludait un peu la question devant loulou, mais il entend les mots chirurgie opération, dimanche matin il est venu me voir au lit pour me poser des questions, j'ai voulu etre la plus rassurante possible mais il a fondu en larme, un vrai gros chagrin il va avoir 9 ans et réalise plus ce qui se passe que son petit frere, il tremblé et pleuré dans les bras malgré tout ce que je lui disais en lui souriant , j'appréhende déjà d'arriver au bout des examens, si l'on dit il faut opérer ses yeux, il faudra prendre une decision, et mon loulou va etre bien fragile !!! bizz

    RépondreSupprimer
  6. Je trouve ce témoignage très touchant, merci de le partager avec nous. Voici une très jolie manière d'accompagner son enfant hospitalisé. Je retiens l'idée du livre, tout simplement, je n'ai jamais pensé à proposer cette activité à mon fils, je suis sûre que cela lui plairait et quel souvenir pour plus tard. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  7. Tu as de très jolis souvenirs!

    RépondreSupprimer
  8. madamezazaorfmars30 novembre 2010 09:49

    C'est vraiment une excellente idée et c'est drolement bien foutu, bravo

    RépondreSupprimer
  9. Merci d'avoir participé ! En effet, je suis sure que quand tu lui donneras ce livre à la fin de ses années de médecine il sera tout ému ! Il pourra le mettre dans son cabinet :D (oui, je pense tout le temps à ce que je pourrai mettre dans mon cabinet, je débloque)

    RépondreSupprimer
  10. il est magnifique, ce petit livre! et surtout le fait qu'il reprenne les mots de l'enfant, ses dessins... je comprends pourquoi tu le gardes si précieusement!

    RépondreSupprimer
  11. Très émouvant!
    Bisous et très belle journée

    RépondreSupprimer
  12. En lisant ton article, je me suis demandée si ton fils regardait de temps en temps ton blog...et peut-être reverra-t-il le petit livre que vous aviez écrit ensemble...Une très belle histoire d'Amour! Belle journée Chrys!bises

    RépondreSupprimer
  13. Je suis terriblement émue par ce billet !! ce petit livre, c'est quelque chose !! Et c'est la maman qui parle en moi :)

    RépondreSupprimer
  14. C'est très touchant ce billet. Un beau moment de partage. Une fois adulte, retrouver nos anciens cahiers, nos dessins, c'est toujours un plaisir. Les souvenirs remontent à la surface.
    Ton fils sera ravi de retrouver ce morceau de sa vie.

    RépondreSupprimer
  15. Chrys, je ne savais pas que - comme moi - tu avais un "grand" enfant !

    RépondreSupprimer
  16. Un livre que les enfants sont heureux de relire une fois grand,
    je l'ai fait avec ma fille un mauvais jour de séance chez le dentiste
    et on en rit encore à la lecture de son texte !!!

    RépondreSupprimer
  17. Je trouve cette démarche très intéressante et valorisante pour l'enfant ; il sera heureux de relire ce moment de sa vie qui fut une épreuve mais qui l'a sûrement renforcée ! C'est vrai que l'on a toujours une appréhension et une peur face aux hôpitaux et blouses blanches ! J'ai eu deux opérations impromptues à 2 ans et demi et à 4 ans... j'ai eu très peur et je m'en rappelle encore ! Ecrire et dessiner est toujours salvateur !

    RépondreSupprimer
  18. Trop, trop bien ce "livre des vacances"... Les mots ne viennent pas facilement parfois, surtout dans une situation inhabituelle comme celle qu'a connue ton fils. Il était important de la dédramatiser et tu l'as fait avec beaucoup de délicatesse et de psychologie.
    Bonne journée. BISOUS.

    RépondreSupprimer
  19. C'est une super idée!
    Merci pour ces archives :)

    RépondreSupprimer
  20. C'est une excellente idée pour tenter de pallier les angoisses!

    RépondreSupprimer
  21. C'est une idée merveilleuse, Chrys ! En plus les journées paraissent si longues aux petits hospitalisés...

    RépondreSupprimer
  22. Superbe billet touchant et émouvant. Merci.

    RépondreSupprimer
  23. super idée je trouve..On voit l'instit quand même) (ma soeur est instit elle a toujours plein d'idées d'éveil !)..sinon je conseillerai le site sparadrap avec un accès parents et un accès enfants qui aide à expliquer l'hospitalisation, le dentiste, ect...il existe aussi une action qui s'appelle je crois l'hôpital des nounours (plus trop sûre); les enfants font semblant d'opérer les nounours pour aider à dédramatiser...

    RépondreSupprimer
  24. Touchant, plein d'amour, très humain. Superbe!
    Bien à toi. Bises.

    RépondreSupprimer
  25. j'adore! c'est une excellent idée, c'est très touchant et intime! merci de la partager! c'est vraiment excellent!
    ( mon plus petit , il va devoir passer tôt ou tard ( il a un hydrocèle, rdv pris pour son deuxième anniversaire voir ce que le pédiatre nous conseille, son père (qu'est aussi médecin) pensé que ce mieux d'attendre qu'il soit un peu plus grand et qu'il comprenne mieux la situation!) je suis pour, mais on va prendre un deuxième avis!!) merci pour le lien!

    RépondreSupprimer
  26. C'est une merveilleuse idée cette écriture à 4 mains...

    RépondreSupprimer
  27. C'est magnifique ce que tu as fait.
    C'est beau, émouvant, touchant.
    Merci de le partager.

    RépondreSupprimer
  28. tu as toujours de si bonnes idées avec les enfants!! mon fils a été hospitalisé deux jours (mon mari faisait les nuits et moi les jours)et lui a adoré: tout le monde était gentil et il trouvait que finalement l'hôpital, c'était pas si terrible.....(il est rentré pour une infection: rien de dramatique!)J'en suis ressortie avec une pneumopathie qui m'a laissée sur le carreau.T'ai-je dit qu'il a été hospitalisé suite à une erreur de diagnostic???

    RépondreSupprimer
  29. Qu'il est touchant et émouvant ce petit livre à quatre mains !
    Un grand garçon aujourd'hui qui sera tout ému !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  30. Hum... tu cumules tout plein de choses qui me parlent dans ce post.
    Déjà... cette préparation à l'opération, à la séparation, leur apprendre à gérer seul cette forme de stress.
    Mais là c'est moi qui pêche...
    J'ai de très mauvais souvenirs de l'hôpital, enfant, seule, angoissée... et pas très entourée.
    J'ai une peur viscérale du jour où je devrais laisser un de mes enfants seul à l'hosto...
    Ca, va falloir que MOI j'apprenne à faire avec...

    Les cahiers pour exprimer ce qu'on ressent, garder des moments, des images...
    On a fait un cahier comme ça cet été.
    J'ai fait dessiner aux filles ce qu'elles avaient retenu de leur journée. On y a collé les tickets d'entrée de ce qu'on visitait, etc...
    On a collé des algues séchées, du sable...
    Et comme toi, je le garde précieusement !!!

    Merci d'avoir partagé tout ça.

    RépondreSupprimer
  31. Très bonne idée, très touchante. Comment transformer un potentiel mauvais souvenir en un joli souvenir d'enfance. adorable !

    RépondreSupprimer
  32. quelle belle idée!! C'est exactement ce genre de choses que je devrais faire avec ma grande fille!! Merci pour ce beau partage!!

    RépondreSupprimer
  33. à garder religieusement, y tenir comme à la prunelle de ses yeux comme disait ma grand-mère

    RépondreSupprimer
  34. Que d'amour dans ce billet !
    Bizoux

    RépondreSupprimer
  35. Magnifique, émouvant et très beau blog.

    RépondreSupprimer
  36. Les miens aussi aimaient fabriquer des livres mais celui-ci est très abouti, une bonne idée pour accompagner les moments désagréables. Et surtout 6 ans c'est petit pour passer une nuit à l'hôpital :-(

    RépondreSupprimer
  37. C'est une très belle idée que tu as eue là. C'est très émouvant, et j'imagine que ce le sera pour ton fils plus tard, il y lira beaucoup d'amour qu'il a reçu de sa maman.
    bise
    françoise

    RépondreSupprimer

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE COMMENTAIRE! ÉCRIVEZ QUELQUES CHIFFRES POUR TENTER DE BROUILLER LES ROBOTS MENTEURS!