vendredi 20 janvier 2012

Plein de malades en classe...

Il y a exactement deux mois que cette photo a été prise, jour pour jour. 


LYON quai du Rhône
Reflets sur le Rhône pour les Weekend reflections

Et là, depuis une semaine, un temps gris et froid s'est posé au-dessus de chez nous. Le soleil est caché, la brume ne se lève pas de la journée. En classe, il y a quotidiennement 4 à 5 absents et ceux qui sont là, échappent difficilement au nez qui coule, à la toux incessante ou encore aux gargouillements intestinaux (je passe les détails...) Il faut croire qu'on s'immunise au contact des enfants car Jacqueline ou moi-même sommes très rarement malades. A la vérité, l'ensemble des instits ou des atsem de mon école vient travailler, même malade. Il faut vraiment qu'on soit HORS SERVICE pour que nous ne venions pas à l'école.

On sait qu'être absente pose problème à l'équipe, il n'y a pas toujours des remplaçants disponibles et du coup, les collègues doivent se partager les élèves. 
Je suis souvent la première à dire aux collègues malades: "Mais que fais-tu ici? Reste chez toi! Soigne-toi! On se débrouillera avec les élèves!"Je suis souvent la première à dire ça mais... je ne me l'applique pas à moi-même. Je l'avoue. Malgré ma fracture au pied (début novembre), je suis allée bosser. Du coup, les collègues s'en sont donné à cœur joie! Mais j'ai de bonnes raisons, il fallait prendre les classes en photo pour le calendrier de fin d'année et fabriquer tous ces calendriers pour les vendre avant les vacances de Noël!!!! 

Du coup, au lieu d'aller courir le weekend, je zappe le footing et je vais à la piscine!


Je vous souhaite un bon weekend!


39 commentaires:

  1. Ta photo est magnifique Chrys !

    Whaouhhh, mais vous êtes des supers maîtresses et ATSEM dans ton école ! Je ne vais pas dire combien il y a eu d'absences dans la maternelle de mon fils depuis septembre... passons.
    Par chance, l'instit de mon fils a été remplacée presque à chaque fois, donc je ne me plaindrai pas plus. ;-)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Céline.

      J'ajouterais que les instits ont droit à un certain nombre de jours pour enfants malades et du coup, la majeure partie des absences dans notre école est pour que les mamans gardent leur petit (car parfois les nounous refusent de garder les enfants malades).

      Supprimer
  2. Chez nous aussi, c'est le début de l'écatombe : des gastros en veux-tu en voilà. Et nous ? Toujours vaillantes. Et avec le sourire, va t-on dire ;-)
    Bon vendredi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui souriantes, nous le sommes toutes même quand il y a des moments difficiles!!!

      Supprimer
  3. les cyniques répondront que l'enseignement est un des plus beau métiers au monde et au nombre de leurs preuves, argumenteront sur l'acceptation de la triste faiblesse des salaires et sur la conscience professionnelle malgré tout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on l'entend souvent cette réponse: "le plus beau métier du monde"!!!! Personnellement je ne sais pas trop ce qu'est "le plus beau métier du monde". De pendant c'est un métier intéressant mais bien peu reconnu "financièrement". Même si nous sommes considérés comme des professeurs, nous gagnons malgré tout moins que des professeurs de collège.

      Supprimer
  4. Une très belle photo avant d'entamer le week-end.....Chez moi, c'est la catastrophe !!!!...Bonne piscine...Bonne journée....

    RépondreSupprimer
  5. Que c'est beau Lyon! Je me réjouis, j'y viens à la fin mars:-) Et chapeau aux enseignants pour leur dévouement.

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai qu'en ce moment, tout le monde est malade...
    Bonne piscine!

    RépondreSupprimer
  7. On a l'impression que l'eau va nous couler dessus, c'est saisissant !

    RépondreSupprimer
  8. C'est un cercle vicieux qui ne s' arrête jamais, pareil dans la classe de l' empereur

    RépondreSupprimer
  9. J'ai l'impression de me lire, même si je ne suis pas maîtresse ;)
    Je trouve même fatiguant d'avoir une santé de fer ! Parfois ce serait plus simple d'être malade :P
    Bon courage et bon WE ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je me dis parfois puis.... je me ravise! Je préfère quand même ne pas être malade et bosser!

      Supprimer
  10. Encore une magnifique photo, quel talent !!! Et ta ville se prête bien au jeu, très photogénique...
    Pour le reste, les problèmes d'absentéisme en cette saison, je n'ai pas d'opinion, n'y étant pas moi-même confrontée, mais je tiens quand même à saluer, chapeau bas, les personnes qui travaillent dans ces conditions ! Bon, la conscience professionnelle existe encore, c'est rassurant...
    Bonne fin de semaine chère Chrys et ménage-toi quand même !!!! Bisouxxx
    PS: Tu connais le latin ???? Si oui, j'ai besoin de ton aide...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas, je n'ai fait qu'une année de latin à la fac et je n'ai pas persisté.... J'étais enceinte de mon garçon et j'ai changé mon orientation professionnelle...

      Supprimer
  11. Superbe photo !!
    Ici aussi, c'est école sauf si j'en suis réduite à ramper !!

    RépondreSupprimer
  12. Une sublime photo et une histoire de courage ordinaire. Qui a dit que les fonctionnaires étaient des tire-au-flanc ? Certainement aucun(e) des instits que je connais. Bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en existe, on en rencontre parfois, rarement. Parfois c'est de la lassitude, de la déception, l'évolution du métier qui ne convient plus, etc... Je crois que c'est comme dans tous les métiers, ni plus ni moins.

      Supprimer
  13. quelle abnégation !... peu de prof sont comme ça et je commence à les comprendre vu leurs conditions de travail parfois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne parlerais pas d'abnégation me concernant, tout simplement tenir un engagement par rapport à un projet de notre école puis, oui, le plaisir aussi du travail (car il y en a).

      Supprimer
  14. Cette photo est époustouflante !!!
    J'ai pensé à toi ce matin car j'ai entendu une émission radio sur "l'artistique au service du pédagogique" voici le lien pour réécouter l'émission. http://www.rtbf.be/radio/player/lapremiere/podcasts?c=lp-tac&e=990
    Si jamais c'est sur le site de la "rtbf", la radio "la première", une émission qui s'appelle "tout autre chose" ce vendredi de 10 à 11h.
    On parlait de l'importance de développer la créativité auprès des jeunes. Et c'est vrai qu'en Belgique on s'occupe peu de la créativité des enfants alors que, d'après ce que je peux voir sur ton blog, ce n'est pas le cas en France.
    Bon week-end et bonne piscine !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au fil des années, la marge laissée à la créativité se réduit, même en France. Au collège, les élèves n'ont qu'une heure d'arts plastiques et je t'avoue que la façon dont c'est fait, mes enfants n'ont jamais accroché!!!!

      Supprimer
  15. Ah, les joies de virus et autres microbes contagieux !!! Courage et bravo pour ton professionnalisme (et pour la photo aussi). Bon WE !

    RépondreSupprimer
  16. Té... une nouvelle formule? Comme Lulu
    En fait,tu es comme les toubibs , ou comme les Jeannettes: "Toujours prêtes"

    RépondreSupprimer
  17. tu vois, j'ignorais pour la fracture...Pareil pour moi, il faut que je sois vraiment mal pour m'absenter....mais je reconnais qu'avec les petits, tu as quand même plus de risque d'attraper quelque chose.... Dis pour ton pied, tu crois que c'était sage de continuer à marcher?????

    RépondreSupprimer
  18. Elle est magnifique cette photo...et dire qu'ici le soleil brille tous les jours quel contraste, nous ne sommes pourtant pas si loin!
    Je ne savais pas pour ton pied, prends soin de toi!

    RépondreSupprimer
  19. Je te souhaite rapide rétablissement pour reprendre le footing

    RépondreSupprimer
  20. Magnifique photo ! Bonne piscine, un peu plus chaude que la Saône ou le Rhône (je n'arrive jamais à savoir où j'en suis, à Lyon !). Bonne fin de semaine !

    RépondreSupprimer
  21. Je connais très peu Lyon, mais tes clichés sont des invitations à venir s'y balader, bravo , cette photo est superbe;
    Bonne piscine, c'est bon pour la réduc...bises de vendée
    christyn

    RépondreSupprimer
  22. C´est dommage ce nombre de malades:S
    Bisous pour ton bon weekend Chrys:)
    Elisa, en Argentine

    RépondreSupprimer
  23. Voilà !!! Encore une enseignante qui se donne sans compter.
    J'ai du m'absenter allez... 15 jours en 37 annuités et demi... J'ai même accouché pendant les vacances...
    Après on nous critique hein ???
    BISOUS Chrys.

    RépondreSupprimer
  24. Et oui encore une enseignante investie... j'admire ce métier au quotidien et je trouve cette photo trop belle !
    Bon dimanche
    Samantha

    RépondreSupprimer
  25. Mes souvenirs d'enfance sont clairs... je ne me souviens d'aucun instit tir au flanc. Et pour Canardito qui en finit l'année dernière avec l'école primaire, c'est la même chose. Que des instits investis et concernés, soudés entre eux même si cela doit grincer avec leur direction parfois dépassée par l'ère numérique

    Coincoins solidaires

    RépondreSupprimer
  26. Même méthode pour moi ;) sans doute est-ce la meilleure façon de guérir !!
    Bon courage Chrys

    RépondreSupprimer
  27. Ah! la vocation d,enseignant, j'ai enseigné jadis à l'élémentaire pendant 3 ans, je me souviens de cette atmosphère d'entraide, aujourd'hui je n'ai plus de contact avec le milieu mais ma perception est qu'ils sont très bureaucratisés, syndiqués jusqu'à l'os, ils comptent davantage leurs minutes , mais possiblement que je me trompe, ma femme fait du bénévolat dans une école et ça semble être un milieu très vivant, bien organisé.

    RépondreSupprimer
  28. oui en ce moment pas mal de personnes sont malades, pas evident

    RépondreSupprimer
  29. enfaite demain un petit clin doeil

    RépondreSupprimer

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE COMMENTAIRE! ÉCRIVEZ QUELQUES CHIFFRES POUR TENTER DE BROUILLER LES ROBOTS MENTEURS!