jeudi 16 septembre 2010

Le soleil des Scorta


Le soleil des Scorta
LAURENT GAUDE


Quatrième de couverture:

Parce qu'un viol a fondé leur lignée, les Scorta sont nés dans l'opprobre. A Montepuccio, leur petit village d'Italie du Sud, ils vivent pauvrement, et ne mourront pas riches. Mais ils ont fait voeu de se transmettre, de génération en génération, le peu que la vie leur laisserait en héritage. Et en dehors du modeste bureau de tabac familial, créé avec ce qu'ils appellent "l'argent de New York", leur richesse est aussi immatérielle qu'une expérience, un souvenir, une parcelle de sagesse, une étincelle de joie. Ou encore un secret. Comme celui que la vieille Carmela - dont la voix se noue ici à la chronique objective des événements - confie à son contemporain, l'ancien curé de Montepussio, par crainte que les mots ne viennent très vite à lui manquer. Roman solaire, profondément humaniste, le nouveau livre de Laurent Gaudé met en scène, de 1870 à nos jours, l'existence de cette famille des Pouilles à laquelle chaque génération, chaque individualité, tente d'apporter, au gré de son propre destin, la fierté d'une Scorta, et la révélation du bonheur.

Ma lecture:

Véritablement happée par cette histoire qui s'approcherait à la fois du roman, de la légende et de la saga familiale. Une lignée qui commence par un viol (cela en est-il un finalement?), par une mort (celle du père), une lignée dont on va suivre la descendance avec délectation! Tout commence avec Rocco qui, marié à la Muette, aura 3 enfants: Domenico, Giuseppe, Carmela (plus tard, un dernier frère s'ajoutera à la fratrie). Tout se passe dans l'Italie du sud, une Italie aride et rude, une Italie des Oliviers, de la terre rocailleuse, une Italie de pêcheurs, une Italie de contrebandiers.

CITATIONS:

C'est Rocco qui parle...
P55: "J'ai fait reculer Dieu partout où j'allais. Il s'est effacé sur mon passage comme vous l'avez fait, dans les rue de Montepuccio, en serrant vos enfants contre vous. Il pleut aujourd'hui et je quitte le monde sans un regard. J'ai bu. j'ai joui. J'ai roté dans le silence des églises. J'ai dévoré avec avidité tout ce que je pouvais prendre. Aujourd'hui devrait être un jour de fête. Le ciel aurait dû s'ouvrir et les trompettes des archanges retentir avec fracas pour fêter la nouvelle de ma mort. Mais rien. Il pleut. A croire que Dieu est triste de me voir disparaître. Foutaises. J'ai vécu longtemps parce que le monde est à mon image. Tout est sens dessus dessous. Je suis un homme. Je n'espère rien. Je mange ce que je peux. Rocco Scorta Mascalzone. Et vous qui me méprisez, vous qui me vouez aux pires tortures, vous avez fini par prononcer mon nom avec admiration. L'argent que j'ai accumulé y est pour beaucoup. Car si vous crachez sur mes crimes, vous ne pouvez réprimer en vous le vieux respect puant de l'homme pour l'or."



Si vous souhaitez participer à la citation du jeudi:



Si vous avez lu ce livre et écrit un billet sur votre blog...
Mettez-moi le lien en commentaire.
Je récapitulerai ici.

BONNE JOURNEE!

16 commentaires:

  1. *** J'aime quand tu partages tes lectures Chrys ... ça donne de bonnes idées. BISOUS et bonne journée ! :-) ***

    RépondreSupprimer
  2. Je ne l'ai pas lu donc pas de billet sur ce livre mais l'histoire m'interpelle donc je le note pour mes prochains achats...Merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. En tout cas, la mama sur la couverture est un vrai personnage !!

    RépondreSupprimer
  4. merci de nous faire partager tes lectures

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai lu !! Je crois que c'est l'un des derniers romans que j'ai lu d'ailleurs, c'est dire si c'est vieux !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai lu ce livre, j'ai beaucoup aimé. Je découvre ton blog avec bonheur
    je n'ai pas encore tt parcouru mais je vais prendre le temps. Merci pour ton petit coucou.

    RépondreSupprimer
  7. Jamais lu non mais je suis tentée maintenant

    RépondreSupprimer
  8. un très beau livre! et je recommmande par la meme occasion les autres livres de Gaudé!

    RépondreSupprimer
  9. C'est un très bel auteur et ce roman m'avait conquise à sa cause ! Vraiment une expérience, pourtant je ne suis pas très saga familiale, mais là c'est autre chose, c'est le portrait d'une famille, d'un pays !

    RépondreSupprimer
  10. Roman, saga familiale, Italie ... ce livre a tout pour me plaire ... en 2011 peut-être !

    RépondreSupprimer
  11. merci, mais je commence à avoir plein de livres à lire tellement tu nous tentes avec toutes tes lectures!!! je note aussi celui là!

    RépondreSupprimer
  12. Un excellent livre à ne pas manquer !
    Le dernier est aussi très bien, mais je ne l'ai pas encore lu.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. Un roman magnifique, un des Gaudé que j'ai aimé jusqu'à ne plus pouvoir le lâcher!

    RépondreSupprimer
  14. ah moi aussi j'ai lu ce livre avec bonheur! maintenant il est rare que je lise des livres en français, seulement des cadeaux. c'est bien! on m'offre plein de livre parfois.

    RépondreSupprimer
  15. J'ai adoré cette histoire aussi. Il me semble que tous les livres de Gaudé sont bons mais je n'en ai lu que 2 !

    RépondreSupprimer
  16. ce livre est super et cette citation de rocco scorta mascalzone est marquante car il ne regrette rien !

    RépondreSupprimer

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE COMMENTAIRE!